Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : le boom des réparations profite au centre mondial de pièces de rechanges SEB à Faucogney

Tous les matins, la relance éco sur France Bleu s'intéresse à une entreprise ou une filière économique de notre région. Ce vendredi, nous vous parlons du centre mondial de pièces de rechange pour le groupe d'électroménager SEB à Faucogney-et-la-Mer en Haute-Saône.

L'usine de pièces de rechange groupe SEB à Faucogney-et-la-Mer en Haute-Saône.
L'usine de pièces de rechange groupe SEB à Faucogney-et-la-Mer en Haute-Saône. © Radio France - Jean-François Fernandez

L'usine de pièces de rechange du groupe SEB à Faucogney-et-la-Mer en Haute-Saône produit 6 millions de pièces de rechange pour le petit électroménager du groupe SEB. Cela représente 30 marques dont Tefal, Krups, Moulinex, Rowenta. Les pièces pour réparer dans le monde entier les petits électroménagers partent d'ici, en Haute-Saône. L'usine de 30.000 mètres carrés compte 150 salariés.

L'impact du confinement

Cédric Veille, le directeur du site de Faucogney, explique qu'"à l'issue du confinement, tel que nous l'avons connu en France, l'activité avait assez fortement baissé. Nous étions sur une baisse de l'ordre de plus de 20%".

Comme de nombreuses entreprises, au moment de la crise sanitaire, la production de SEB s'est ralentie, mais peut-être un peu moins qu'ailleurs, en raison d'une activité économique répartie sur plusieurs pays qui n'ont pas tous été impactés de la même façon au même moment.

Un nouvelle prise de conscience des consommateurs

Cédric Veille explique avoir constaté une prise de conscience des consommateurs, depuis la fin du confinement, pour une réparation beaucoup plus marquée des appareils électroménagers. Avec cette nouvelle sensibilisation, les Français ont donc plus tendance à réparer des appareils au lieu de les remiser au fond d'un placard ou les jeter et les remplacer par un neuf. Plus d'appareil à réparer, c'est plus de pièces de rechange à fournir.

Le circuit n'est pas celui habituel des réparateurs spécialisés, mais les sites internet des marques. Les consommateurs vont directement rechercher les pièces de rechange sur internet en fonction de la panne, ils commandent les pièces défectueuses, et les remplacent une fois reçues à la maison.

Rayonnages de pièces de rechange à l'usine  SEB à Faucogney-et-la-Mer.
Rayonnages de pièces de rechange à l'usine SEB à Faucogney-et-la-Mer. © Radio France - Jean-François Fernandez

Un nouvelle organisation du travail.

Ce vendredi, la direction du site SEB de Faucogney-et-la-mer présente aux partenaires sociaux un plan de réorganisation du travail. Pour répondre à cette demande en hausse depuis le mois de mai, il faut renforcer les équipes, avec des embauches à la clé.

L'année Covid aura été moins pénible pour l'usine. 

Contrairement à de nombreuses entreprises qui ont enregistré des pertes sur tous les tableaux, d'abord à cause du confinement, puis après avec une reprise trop timide de l'activité, chez SEB l'effet sera moins marqué que ce qui avait été envisagé, avec même un effet bénéfique et une fin d'année qui s'annonce plutôt positive.

Retrouvez la chronique "La relance eco"  tous les jours sur France Bleu, France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque matin, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess