Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : le cinéma n'a pas échappé à la crise sanitaire mais les tournages reprennent

-
Par , , France Bleu Auxerre

Les tournages ont stoppé leur activité en pleine épidémie. Ils n'ont pu reprendre qu'à la fin du confinement. Entretien avec Jean-Marie Barbaro, fondateur du ciné-club d'Avallon (Yonne) et président régional du bureau d’accueil des tournages en Bourgogne-Franche-Comté.

Un tournage à Avallon en 2018.
Un tournage à Avallon en 2018. © Radio France - Delphine Martin

Avec la crise sanitaire, il a fallu interrompre les tournages, les suspendre ou les annuler, est-ce que c'est le cas dans la région et notamment dans l'Yonne ? 

Pas vraiment , il y avait un film qui devait se terminer le  18 mars et qui a pu le finir in-extremis. Il s'agit d'un film de Ridley Scott,  "The last duel", tourné du côté de Cluny (Saône-et-Loire). Ils ont pu y échapper. En revanche il y en avait un autre qui avait déjà commencé qui s'appelle " Ogre "d'Arnaud Malherbe, tourné dans le Morvan, qui a été stoppé et qui a repris dès le déconfinement.

Comment l'activité a pu reprendre concrètement ?  On suppose que ce n'est pas tout à fait comme avant ?

Il y a eu des changements mais pas tant que çà. Je suis allé voir le tournage" d'Ogre "à deux reprises. C'était une équipe moyenne. Il y avait une personne désignée pour faire respecter les gestes barrières. Il y avait des scènes de fêtes de village qui ont été réduites au niveau des figurants.  Mais sinon ils se sont bien adaptés et n'ont pas changé le scénario prévu.

L'activité repart donc bien ? 

Oui, les deux salariées du Bureau d’accueil des tournages ont même été un peu dépassées. Elles étaient en télé travail et quand elles ont repris leur activité, elles avaient parfois trois propositions par jour ce qui était impressionnant. Depuis le début de l'année 2020, on a eu 86 sollicitations de tournages et 60 dossiers particulièrement suivis.

Comment cela s'explique-t-il ?

Je pense que 'il y a eu un besoin de se relancer dans les projets et d'en imaginer de nouveaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess