Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : le département de la Vienne met 550.000 euros pour booster indirectement le tourisme local

-
Par , France Bleu Poitou

Le tourisme n'est pas vraiment le domaine d'intervention des départements, mais dans la Vienne, après le confinement et avec la pandémie toujours en cours, le Conseil départemental a décidé de lui donner un coup de pouce. Une aide indirecte qui passe par les familles et les touristes.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

Un mois après le début de l'été, la "relance éco" dresse le bilan des dispositifs mis en place par le département de la Vienne pour soutenir le tourisme local. 

Entrées gratuites au Futuroscope pour les familles modestes

Cela passe d'abord par ces aides attribuées aux familles les plus modestes de la Vienne pour leur permettre d'aller passer au moins une journée au Futuroscope après le confinement : 3.000 entrées gratuites à la clef. Et une réelle demande. D'après Isabelle Barreau, conseillère départementale en charge du Tourisme dans la Vienne, 710 familles ont déjà profité de cette aide proposée par le parc de loisirs et attribuées par le Département via son réseau d'assistantes sociales.

Coups de pouce financiers aux touristes

Il y a aussi le dispositif "la Vienne vous invite". En soi, depuis la loi NOTRe, les départements ne peuvent pas soutenir directement le tourisme alors qu'à cela ne tienne, la collectivité a décidé d'inciter les touristes à venir en Vienne en participant à leurs frais de séjour : 50 euros pour une journée dans le département, 60 euros pour les randonneurs, et 120 euros pour les séjours. Là-aussi gros succès, et les chiffres en ce début du mois d'août le prouvent. Isabelle Barreau les détaille :

"Sur les 3.000 pass séjours à 120 euros, 2.200 ont déjà enregistré des inscriptions."

Les "pass rando" à 60 euros sont quant à eux presque tous consommés puisque, sur les 165 pass proposés, 132 ont déja été sollicités. Enfin, sur les 2.000 "pass excursion à la journée" (50 euros), il n'en reste plus que 700 disponibles, développe l'élue en charge du tourisme au conseil départemental de la Vienne. Soit en tout, 3.632 inscription sur les 5.165 offres disponibles, soit 70% des offres déjà consommées en un mois d'été.

Un demi-million d'euro

Coût total de cette opération : 550.000 euros, "réinjectés de fait dans l'économie locale via les retombées" ajoute la conseillère départementale. Des coups de pouce valables jusqu'en novembre. Pour cela, il suffit de s'inscrire sur le site internet tourisme-vienne.com. Le remboursement se fait ensuite sur facture. A ce stade, nous avons de bons retours de la part des professionnels du tourisme, explique l'élue. "Quand vous avez un touriste qui hésite entre plusieurs destinations, et que l'hébergeur lui explique qu'il va pouvoir bénéficier de _120 euros de remboursement sur la facture de son séjour, ça suffit à déclencher la réservation_ ou l'achat", ponctue-t-elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess