Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : le Fort Pélissier à Bainville-sur-Madon mise sur l'été pour se refaire une santé

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Il a rouvert le jour de la fête des pères : le Fort Pélissier est de nouveau accessible au public à Bainville-sur-Madon, depuis le 20 juin. Une reprise qui concerne d'abord l'hôtellerie-restauration et le centre de loisirs, le service locations de salles est lui toujours à l'arrêt.

Le Fort Pélissier à Bainville-sur-Madon, image d'illustration.
Le Fort Pélissier à Bainville-sur-Madon, image d'illustration. - Lorraine Loisirs Aventures

Depuis le 20 juin, le Fort Pélissier, anciennement Fort Aventure, a rouvert ses portes à Bainville-sur-Madon. La direction avait donc choisi le jour de la fête des pères pour la reprise, et cela s'est révélé plutôt réussi selon la commerciale Camille Cherrier Deloos. "On était très content de cette reprise, et on espère qu'on va poursuivre dans cette lancée jusqu'en septembre." 

Retour des centres aérés

Afin de confirmer cette tendance, la direction peut compter sur son service hôtellerie-restauration, même si l'établissement a dû passer de 80 à 60 couverts. Pour le centre de loisirs, la reprise est plus timide. "C'est effectivement plus progressif, confirme l'employée. On tourne sur les activités "Accropierre" et "Crypte de Crapahute". Cela correspond aux activités souterraines, nous n'avons pas encore repris la totalité." 

Elle espère pouvoir compter sur la saison estivale et le retour des centres aérés. "Il y en a qui réservent pour cet été, et pour les écoles, les enfants viendront l'année prochaine, ou peut-être avant, courant septembre." La dynamique doit donc se confirmer dans les semaines à venir, ce qui fait dire à Arnaud Lebland, le gérant, que l'été sera crucial. "Le premier challenge, c'était de rouvrir, le deuxième challenge : sauver la saison d'été."

Pas encore de reprise pour les locations de salles

Pour la location de salles et toute la partie événementielle, l'activité est toujours au point mort. Pendant le confinement, une vingtaine de rendez-vous ont été annulés. Cette perte est difficilement rattrapable, mais Arnaud Lebland veut y voir l'occasion pour le Fort Pélissier de se réinventer, en développant des "axes différents". "Avant on misait surtout sur l'effet groupe, la cohésion avec des enterrements de vie de jeunes filles et garçons, des séminaires d'entreprises... Actuellement nous avons une clientèle ultra-locale et plus individuelle, plus de familles et plus adaptée au protocole sanitaire." 

La direction qui compte aussi beaucoup sur la fin d'année pour se refaire une santé, en espérant que l'épidémie aura disparu d'ici là.

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Sud Lorraine.

France Bleu Sud Lorraine est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu