Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : le nouveau départ du Val Joly

-
Par , France Bleu Nord

La station touristique de l'Avesnois confiée depuis janvier par le département à la société privée Vert Marine commence à mettre ses projets en oeuvre après un arrêt de 2 mois et demi avec la crise sanitaire.

Julien-Glaude Abrial, le directeur du Val Joly
Julien-Glaude Abrial, le directeur du Val Joly © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

La mission de Vert Marine, professionnel du tourisme qui gère 90 établissements en France dont la patinoire de Dunkerque était de dynamiser le site, et d'en doubler la fréquentation d'ici 10 ans, mais les débuts sont évidemment plus compliqués que prévu avec la crise sanitaire, car à peine installée la société a du fermer la station pendant 2 mois et demi. Les séminaires ont ensuite été annulés, et de nombreux centres aérés ont aussi renoncé à leur séjour pour cet été.

Mais le nouveau directeur Julien-Glaude Abrial n'a pas abandonné ses projets dont la rénovation du centre aquatique qui est en cours, la modernisation à venir de l'aquarium pour attirer toute l'année des visiteurs avec des animations d'intérieur.

La nouvelle équipe propose aussi cet été une nouvelle offre hôtelière avec une dizaine d'appart-hôtel la semaine prochaine, et en août, des roulottes accessibles aux personnes à mobilité réduite, et des yourtes. 

Des hébergements dans l'air du temps, qui permettront de capter de nouveaux publics, Julien-Glaude Abrial

La relance éco de Rafaela Biry-Vicente

Si le directeur chiffrera les pertes liées à la crise du Covid à la fin de l'été, il espère quand même à peu près sauver la saison estivale, grâce aux vacances de proximité,  préférées cette année par les Français, et leur attrait pour la campagne, leur envie de vert. 

Pour le moment, les réservations sont plutôt bonnes dans les hébergements du site avec 85% de taux de remplissage pour tout l'été, en revanche c'est un peu plus compliqué pour les activités qui ont démarré doucement avec une météo de début d'été un peu capricieuse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess