Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : le parc de jeux Lilotrésor à Guéret peine à se remettre du confinement

-
Par , France Bleu Creuse

Après une fermeture de près de trois mois, la reprise est difficile pour le parc de jeux en intérieur Lilotrésor, à Guéret. Il réalise habituellement la plus grosse partie de son activité entre février et mai. Pour l'aider, la région vient de lui allouer 6.000 euros.

Lilotrésor, à Guéret
Lilotrésor, à Guéret - Corinne Rambourg

Des structures gonflables, des toboggans, des terrains de jeu et des trampolines : voilà une petite partie de ce que propose Lilotrésor, un parc de jeux en intérieur à Guéret (Creuse). Pourtant avec le confinement, les gérants ont du faire une croix sur le gros de leur saison, sans beaucoup d'espoirs de se rattraper sur la rentrée de septembre. On en parle avec Corinne Rambourg, l'une des deux gérantes de Lilotrésor.

Le confinement pour Lilotrésor : "un coup de massue"

L'annonce du confinement le 17 mars, Corinne Rambourg l'a vécue comme une catastrophe : "On venait de faire des travaux la veille de la fermeture. On a refait tout le sol. On a un beau parc tout neuf, tout propre, mais sans les clients. Il faut dire qu'on était très bien partis avec plusieurs formules anniversaire, et là c'était le coup de massue." D'autant que l'activité principale de Lilotrésor se concentre sur les mois de mars et d'avril. Corinne Rambourg a du mettre sa seule salariée au chômage partiel, et solliciter l'aide de 1.500 euros de l'Etat. 

Pour repartir, Lilotrésor vient de recevoir 6.000 euros de la région Nouvelle-Aquitaine. Une petite bouffée d'air pour Corinne Rambourg, même si elle avait prévu d'employer la subvention pour investir dans des châteaux gonflables : "On va les utiliser pour notre trésorerie, explique-t-elle. Il faut toujours payer notre loyer !" 

Corinne Rambourg a rouvert Lilotrésor le 6 juin, de manière progressive : "seulement pour les anniversaires, avec 10 enfants maximum." Des restrictions qui s'adoucissent avec le temps, mais sans oublier quelques règles sanitaires : "Ça fait comme dans les restaurants, les adultes sont obligés de porter un masque à l'intérieur, pour tous les déplacements. Mais pour les enfants, ça fait comme à l'école. On essaie de limiter le nombre dans certains espaces ... mais autrement pour les enfants c'est comme avant."

Comment rattraper une fermeture de trois mois ?

Pas facile de se projeter après une telle période. Traditionnellement, les vacances d'été ne sont pas celles qui attirent le plus d'enfants à Lilotrésor : "on est un parc à l'intérieur. Donc s'il pleut, on fait du chiffres, mais s'il fait toujours beau, ça va être compliqué." Et Corinne Rambourg a du mal à envisager quelle sera la situation à la rentrée : "Certaines villes se reconfinent : est-ce que ça sera notre cas ? On a un peu peur de voir la suite."

Pourtant, Lilotrésor est loin de se laisser abattre. Corinne Rambourg se démène pour se rappeler au bon souvenir des parents : "On a une page Facebook très active, et puis j'ai gardé les numéros des parents qui sont venus faire des anniversaires chez nous. Je vais leur envoyer un SMS pour leur dire qu'on est ré-ouvert."

Pour écouter l'interview de Corinne Rambourg, cliquez ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess