Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : le plan automobile du président Macron "a le mérite d'être clair"

-
Par , France Bleu Orléans

Franck Ropert, concessionnaire Audi à Fleury-les-Aubrais, président du conseil national des professions automobiles dans le Loiret, réagit après la présentation du plan de relance du secteur automobile, présenté mardi par le président de la République.

Voiture électrique blanche en charge, au Mondial de l'automobile en 2010
Voiture électrique blanche en charge, au Mondial de l'automobile en 2010 © Radio France - Gilles Halais

Après l'annonce ce mardi d'un plan de huit milliards d'euros pour relancer le secteur de l'automobile en France, qui prévoit, entre autres, de doper les ventes de véhicules dits propres, Franck Ropert, le président du CNPA 45 (centre national des professions automobiles) donne un satisfecit à ce plan qu'il qualifie de "relativement vert".

Résumé des mesures annoncées

Le gouvernement va instaurer un bonus pour l'achat de véhicules hybrides et augmenter le bonus pour l'achat de voitures électriques. La prime à la conversion pour aider les plus modestes à se débarrasser de leurs vieux véhicules polluants va être renforcée.

Un plan vert

Pour Franck Ropert, qui est aussi concessionnaire Audi à Fleury-les-Aubrais (Loiret), "ce plan est relativement vert puisque il privilégie l'acquisition ou le renouvellement de véhicules écologiques, électriques ou hybrides rechargeables, et laisse une place aux véhicules thermiques avec la prime à la conversion".

Un dispositif qu'on connaît bien"

"C’est bien, ça a même le mérite d'être clair dans le dispositif, car on a l'habitude de travailler avec le bonus écologique et la prime à la conversion", explique Franck Ropert, "donc, c’est plutôt facile pour nos vendeurs et nos clients de s'y retrouver dans leur projet d'achat et peut-être de l'anticiper car ces primes qui avaient baissé début 2020 sont augmentés et reviennent à un niveau supérieur à celui de 2019"

5.000 voitures neuves en stock dans le Loiret, à cause du confinement

Ce plan présenté par le président de la république vise à doper les ventes de voitures (y compris celles avec moteurs thermiques, avec la prime à la casse). D'où cette question : comment écouler les stocks qui se sont accumulés pendant le confinement ? "On a des stocks significatifs, estimés à 500 000 voitures en France, et 5000 dans le Loiret, car on a rien vendu pendant deux mois." Pour les écouler, "il y a ces dispositifs accélération, il y a des initiatives des constructeurs pour nous accompagner, mais on va devoir être bons et rapides pour sortir ces stocks"

Un marché qui est reparti très fort depuis le 11 mai

Même si cela ne constitue qu'une première indication à partir de laquelle il ne faut pas tirer d'enseignement définitif, Franck Ropert indique que le marché repart fort depuis la fin du confinement le 11 mai dernier : "c'est plutôt bon et même meilleur qu'un mois de mai classique mais on reste prudents", explique le président du CNPA 45.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess