Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : le secteur de l’événementiel se réinvente pour exister dans la région toulousaine

-
Par , France Bleu Occitanie

Chaque jour, France Bleu Occitanie s'intéresse à la reprise économique dans la région après deux mois de confinement. Ce lundi, la société d'événementiel Miharu dans la région toulousaine explique ouvrir des lieux éphémères pour résister à la crise.

Une des salles de conférence de la société Miharu
Une des salles de conférence de la société Miharu - Site internet Miharu

La relance économique est loin d'être évidente pour toutes les entreprises de notre région. Miharu, qui gère cinq lieux événementiels (mariages, conférences, séminaires) autour de Toulouse, a vu son activité s'arrêter net pendant le confinement. Elle organise des événements éphémères pour résister à la crise cet été. Son gérant, Jean-François Renac, était l'invité de France Bleu Occitanie ce lundi matin. 

"La reprise est extrêmement faible puisque nos clients sont encore beaucoup dans l'incertitude" — Jean-François Renac

Jean-François Renac ne cache pas à quel point le confinement a été compliqué pour son entreprise : "Du 17 mars au 2 juin c'est 100% du chiffre d'affaires qui a été bloqué et selon les perspectives que nous avons réalisées nous allons perdre entre 60 et 80% de l'activité sur l'année 2020". Les dernières annonces d'Emmanuel Macron n'ont pas rassuré le patron de Miharu :  "Elles ne nous ont pas vraiment rassurées parce que nous n'avons pas vraiment de perspectives avant septembre."

Les cinq sites de l'entreprise Miharu ont rouvert le 2 juin, mais la reprise est très timide explique Jean-François Renac : "La reprise est extrêmement faible puisque nos clients sont encore beaucoup dans l'incertitude, nous n'avons pas de perspectives réelles avant septembre".

"Nous ouvrons notre marché à une clientèle de particuliers" — Jean-François Renac

La reprise économique sera tellement progressive chez les professionnels que Miharu décide de se tourner vers les particuliers cet été. Ainsi, la société ouvre deux lieux éphémères, explique son gérant : "Un lieu éphémère sur le Mas des Canelles à Castanet-Tolosan où nous ouvrons à partir de ce week-end un restaurant et nous rouvrons un lieu emblématique de la restauration toulousaine, au Manoir du Prince à Francazal, qui a été fermé pendant quatre ans. Le restaurant va rouvrir dès la fin du mois de juin."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess