Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : le télétravail en dehors de la maison grâce à cette entreprise de Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

Chaque jour, France Bleu Occitanie s'intéresse à la reprise économique dans la région après deux mois de confinement. Ce lundi, "Relais d'entreprises" basée en Haute-Garonne explique mettre à disposition des entreprises des espaces de travail pour limiter les déplacements des salariés.

Un espace de coworking (illustration)
Un espace de coworking (illustration) © Maxppp - TOMASELLI Antoine

Relais d'entreprises, basée à Rieux-Volvestre au sud-ouest de Toulouse, est très sollicitée en cette période post-épidémique. Depuis huit ans elle propose un réseau de tiers lieux pour les entreprises qui veulent faire des économies sur les loyers et permettre à leurs salariés de limiter leurs déplacements. Dominique Valentin, patron de Relais d'entreprises, était l'invité de France Bleu Occitanie ce lundi matin.

"Des bureaux proches du domicile pour véritablement dissocier vie privée et vie professionnelle" — Dominique Valentin

Relais d'entreprises a une cinquantaine de sites dans la région Occitanie. Cette solution alternative au télétravail classique (à la maison) permet de "dissocier vie privée et vie professionnelle", explique Dominique Valentin. Côté gérants, ces tiers lieux permettent une économie sur les loyers explique-t-il : "Les bureaux ne sont occupés qu'à 50% [...] donc beaucoup d'entreprises se sont rendues compte qu'il était temps de réduire la surface de bureaux dans les métropoles pour plutôt avoir des bureaux déportés, des bureaux relais d'où le terme que j'ai retenu pour créer cette société".

"Notre objectif est de faire un maillage satellitaire de telle sorte à ce que dans tous les bassins de vie il y ait un Relais d'entreprises" — Dominique Valentin

Plusieurs entreprises ont sollicité Dominique Valentin ces dernières semaines : " Beaucoup d'entreprises ont la conviction que la non-mobilité fait partie des actions vertueuses en matière de respect de l'environnement. Pour des raisons de distanciation [..] là il y avait aussi des demandes. Notre objectif est de faire un maillage satellitaire de telle sorte à ce que dans tous les bassins de vie il y ait un Relais d'entreprises". 

"Le télétravail à 100% n'est pas souhaitable" — Dominique Valentin

Pour autant, Dominique Valentin ne préconise pas un télétravail à 100% : " Il faut maintenir un, deux, trois jours en présentiel. Chaque entreprise, chaque service doit s'organiser. Le bureau va devenir de vrais lieux de rencontres, des lieux d'effervescence, de rencontres [...] on ira au bureau parce qu'on a de bonnes raisons de s'y rendre [...] si c'est pour aller au bureau pour simplement se retrouver derrière un ordinateur à passer des coups de fil toute la journée est-ce qu'on a besoin de faire une heure le matin, une heure le soir pour faire ce genre d'action?".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess