Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : le tourisme repart en Bretagne

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

L'heure est à la saison estivale. Après des mois très difficiles, les professionnels du tourisme en Bretagne espèrent bien se rattraper un peu. Alors comment s'annoncent ces prochaines semaines? Entretien avec Audrey Legardeur, directrice du comité régional du tourisme en Bretagne.

Les touristes de retour en Bretagne
Les touristes de retour en Bretagne © Radio France - Cherbonnel

Les premiers vacanciers sont arrivés en Bretagne mais seront ils assez nombreux cette année pour compenser des mois sans aucune activité pour les professionnels du tourisme? La saison démarre plutôt bien selon la directrice du comité régional du tourisme, Audrey Legardeur. Entretien.

Les vacances ont commencé. Comment ça s'annonce pour les professionnels du tourisme en Bretagne? 

Depuis ce week end et le début des vacances scolaires, on a des signaux de reprise qui sont très positifs pour la saison estivale, aussi bien pour les touristes français que pour les bretons eux-mêmes qui ont décidé, pour 1/4 d'entre eux, de privilégier la Bretagne cet été. On a quelques clientèles étrangères, allemandes, néerlandaises qui s'intéressent à la destination, on saura qu'en fin de mois s'ils sont venus mais en tous cas on a beaucoup de demandes pour la saison estivale et pour l'arrière saison. 

Est ce que ça va permettre de compenser ce début d'année catastrophique pour les professionnels ?

Compenser, je ne pense pas mais avec des efforts sur la fin de saison, ça leur permettra sans doute d'avoir en tous cas une partie de leur activité de l'année. C'est vrai pour certains, c'est moins vrai pour d'autres parce qu'on a des équipements qui continuent à être assez touchés notamment tout ce qui est grands événements, équipements où les gestes barrières et les démarches sanitaires font parfois plus peur à une certaine clientèle.

Les touristes sont très attentifs au coté sanitaire?

C'est le point qu'on constate dans toutes les enquêtes qu'on a fait. Les démarches sanitaires, le respect des gestes barrière et la gestion des flux sont des points d'attention assez prioritaires. Egalement la possibilité d'annuler en dernière minute. On remarque aussi que les gens vont favoriser beaucoup plus les espaces naturels, la randonnée, les espaces de plein air au détriment d'activités en intérieur.

C'est la même chose pour les hébergements? Est ce qu'il y en a qui attirent plus que d'autres cette année?

Le locatif ressort bien. C'est souvent le cas en Bretagne mais cette année ça fonctionne mieux encore. Et même si l'hébergement marchand repart bien avec de bonnes réservations sur la saison, le locatif, dans les questionnaires qu'on a envoyé à la clientèle, est renforcé dans les choix d'hébergement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess