Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : les campings sarthois dans les starting-blocks

-
Par , France Bleu Maine

Autorisés à rouvrir à partir du mardi 2 juin, les campings espèrent encore sauver une saison mal embarquée. Avec l'espoir de voir la clientèle française compenser l'absence annoncée des étrangers. Exemple au camping des Tournesols, au Grez, près de Sillé-le-Guillaume.

Dans un camping (photo d'illustration)
Dans un camping (photo d'illustration) © Radio France - Guillemette Franquet

Elle attendait la nouvelle avec impatience, elle n'a pas été déçue : "Après tout ce stress, cette angoisse, l'attente, enfin on peut rouvrir ! On est super content et on est prêt !" Propriétaire et gérante du camping des Tournesols, au Grez, près de Sillé-le-Guillaume, Laëtitia Hooghiemstra n'a pas perdu une miette des explications du Premier ministre, Edouard Philippe, sur la nouvelle phase du déconfinement qui s'ouvrira le 2 juin. Pour elle, plusieurs bonnes nouvelles : la réouverture des campings, la fin de la limitation de 100 km pour les déplacements et la réouverture des frontières intra-européennes le 15 juin.

Ecoutez notre entretien avec Laëtitia Hooghiemstra

Un dernier point très important dans ce camping familial où "55 % de la clientèle est étrangère", principalement néerlandaise et britannique. Mais qui arrive un peu trop tard selon Laëtitia : "Cette semaine, ça a été dur car j'ai eu tous les jours des appels d'étrangers qui demandaient à annuler pour juillet-août. Donc maintenant je vais pouvoir envoyer ma newsletter, éventuellement les rappeler pour essayer de réenclencher les séjours. Mais dans le métier, on sait bien que les étrangers ne seront pas aussi nombreux que d'habitude." 

Compenser la fuite des étrangers avec plus de français

Aux Tournesols, on espère donc "compenser un peu avec la clientèle française" en attirant un public familial en demande de nature, de ballades et de grands espaces : "Chez nous, les mobile-homes ne sont pas entassés comme sur la côte. On a 50 emplacements sur 2,5 hectares donc il y a largement la place pour garder les distances et être en sécurité." À la réception ou dans les sanitaires, des mesures ont évidemment été prises pour s'adapter à la situation (plexiglass, gel hydro-alcoolique, désinfectant...). Pour la piscine et les aires de jeux pour enfants, la gérante attend encore des précisions.

Bref, c'est qui démarre, avec déjà pas mal de retard. Néanmoins, la patronne des Tournesols se veut "optimiste" et espère avoir "une saison correcte" : "Mon objectif, c'est de limiter la casse, pouvoir payer tous mes fournisseurs et mes crédits et pouvoir investir un peu pour l'année prochaine." Quitte à sacrifier, exceptionnellement cette année, son salaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess