Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : les cars de supporters stéphanois sur la touche depuis cinq mois

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le dernier déplacement de supporters date du mois de février et cela a notamment un impact sur les deux sociétés d'autocars, SRT et Transroche, qui transportent habituellement les supporters stéphanois depuis Saint-Étienne, dirigées par Denis Collomb.

Les supporters des Verts contre Rennes le 4 mars 2020.
Les supporters des Verts contre Rennes le 4 mars 2020. © Maxppp - Rémy Perrin

La relance éco consacrée toute cette semaine à celles et ceux qui gravitent autour de l'AS Saint-Étienne, à l'occasion de la finale de la Coupe de France vendredi soir contre le Paris Saint-Germain. Une rencontre où ne se rendront pas les supporters des Verts.

Denis Collomb, patron des autocars SRT et Transroche.

Denis Collomb, quels ont été les effets de l'arrêt de la saison de foot à cause du Covid sur votre activité ?

Depuis le mois de mars on a stoppé tous les déplacements comme on emmène les Magic Fans et les Green Angels avec nos sociétés SRT et Transroche. Les conducteurs qui avaient leurs plannings prévus pour tous ces weekends et ces déplacements ont été obligés de rester à la maison. Avec la Coupe de France on s'attendait à faire pas mal de cars pour remonter au Stade de France mais hélas tout est en suspens.

C'est une relation presque familiale entre vous et les supporters, c'est ce qui manque aussi ?

Avant d'être transporteurs, nous sommes Stéphanois et supporters. C'est pour cela qu'on emmène les supporters. On a le sang vert. Les gars des groupes sont bien sympas, on travaille beaucoup avec eux et une saison cela se prépare. Les conducteurs qui les emmènent sont volontaires, cela demande de la préparation. Cela se fait intelligemment et tout d'un coup cela s'arrête. 

Vous ne transportez pas que des supporters. Comment votre activité a repris d'une manière générale ?

Sur l'activité des lignes régulières, c'était ralenti pendant le confinement mais à l'heure actuelle c'est reparti à 100%. Ce sont toutes les lignes régulières SNCF, Saint-Étienne Métropole ou département de la Loire qui sont reparties à la normale et cela représente 50% de notre activité. Sur la partie tourisme, les transports vers le ski se sont arrêtés dès le mois de mars mais pas seulement puisque tout a été stoppé sur avril, mai, juin. Là on attaque petit à petit avec les centres aérés qui font quelques petites sorties. C'est timide mais on a de l'espoir.

______________________________________________________

France Bleu Saint-Etienne Loire est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess