Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : les commerçants stéphanois optimistes pour les soldes

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les soldes commencent ce mercredi 15 juillet à Saint-Etienne. Des réductions dans les magasins en plein été, décalées suite à la fermeture imposée aux commerçants par l'épidémie de coronavirus. Malgré ces dates inhabituels et la crise sanitaire, les commerçants stéphanois sont optimistes.

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - Noémie Philippot

Tous les jours France Bleu Saint-Etienne Loire s'intéresse l'économie de notre région en cette période de déconfinement. La relance éco s'intéresse aujourd'hui aux commerçants stéphanois sur le pont pour le début des soldes. Depuis le déconfinement, il y a du monde dans le centre ville de Saint-Etienne. Les commerçants espèrent que cette dynamique va se poursuivre pendant l'été et sont plutôt optimistes quant à la fréquentation des boutiques pendant les soldes, décalés de plusieurs semaines après la fermeture liée à la crise sanitaire. 

La relance éco avec Laurie Seyve, chargée d'animation à Sainté Shopping, l'association de commerçants de Saint-Etienne

"Cette période est abordée de manière plutôt positive. Le décalage correspond au souhait qu'avait la majorité des commerçants. Cela venait surtout du fait que, quand on a été fermé pendant deux mois, il y avait un besoin de faire rentrer de la trésorerie, de ne pas tout de suite vendre à des prix cassés" explique Laurie Seyve, chargée d'animation à Sainté Shopping, l'association de commerçants de Saint-Etienne. "Si on fait le bilan à deux mois de reprises, il est plutôt positif dans la plupart des secteurs d'activités même si certains ont un peu plus de mal à redémarrer. Donc on appréhende les soldes plutôt du côté positif, de se dire que ça va continuer dans cette relance qui se passe plutôt bien pour l'instant." 

"Les gestes barrières et la distanciation sont respectés"

Malgré le souhait de les décaler, il reste une interrogation sur ces soldes en plein cœur de l'été : "On sait qu'à partir du 14 juillet Saint-Etienne se vide un petit peu jusqu'au 15 août donc on est pile dans la période de ces soldes. Après on a aussi pleins d'inconnus : on ne sait pas si les gens partent autant en vacances que les autres années. Donc on est positif quand même sur le fait qu'il y aura du monde dans Saint-Etienne et que les boutiques vont marcher. On trouve tout ce qu'on peut trouver sur internet mais en bas de chez soi !" 

Quant aux mesures sanitaires, elles sont désormais rodées : "depuis le déconfinement, on a tout mis en place avec les commerçants pour qu'ils accueillent les clients dans les meilleures conditions. Les gestes barrières et la distanciation sont respectés" assure Laurie Seyve. Pour continuer la relance dans les boutiques stéphanoises, Sainté Shopping organise un grand déstockage les 10, 11 et 12 septembre. 

Les commerçants stéphanois abordent les soldes de manière positive estime Laurie Seyve, chargée d'animation à Sainté Shopping
Les commerçants stéphanois abordent les soldes de manière positive estime Laurie Seyve, chargée d'animation à Sainté Shopping © Radio France - Noémie Philippot

_____________________________________

France Bleu Saint-Etienne Loire est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess