Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les Cycles Blanc repartent sur les chapeaux de roues à Riom

-
Par France Bleu Pays d'Auvergne

Les Cycles Blanc tournent une nouvelle page ! Considéré comme une institution depuis 40 ans en Auvergne, le magasin de vélos situé à Riom a été repris par Samuel Deguin en mars dernier. Une période angoissante pour le chef d'entreprise, qui a dû s'adapter à la crise sanitaire.

Les Cycles Blanc remis en selle à Riom
Les Cycles Blanc remis en selle à Riom - © Les Cycles Blanc

Samuel Deguin se rappellera de l'ouverture des Cycles Blanc à Riom dans le Puy-de-Dôme. Rachetée en mars, la boutique de vélos a fermé prématurément à cause du confinement. Un stress important pour le repreneur, qui venait d'employer cinq salariés. Anciennement directeur d'opération dans un groupe automobile, le chef d'entreprise s'est tourné vers le vélo après un changement majeur dans sa vie familiale. Comme l'effet d'un déclic, il a revu ses priorités. "J'ai souhaité m'engager dans un nouveau défi, et construire un projet lié à la mobilité. Dans le même temps, j'ai eu l'opportunité de racheter les Cycles Blanc".

On a ouvert le 17 mars à 9 heures, on a refermé à midi - Samuel Deguin

La boutique créée en 1982 par Michel Blanc est réputée en Auvergne. Reprendre le commerce a donc été un challenge pour Samuel Deguin. "Venir après Michel qui a travaillé presque 40 ans et créer moi-même ma propre réputation n'était pas simple, surtout en fermant la porte dès le premier jour." 

S'adapter pour garder le contact

Le chef d'entreprise a profité de la période de confinement pour réfléchir à de nouvelles façons de travailler et préparer au mieux la reprise. Il a d'ailleurs communiqué sur les réseaux sociaux, notamment via la page Facebook des Cycles Blanc, pour rester en contact avec les clients. Mais il reste un manque à gagner pour le commerce, resté fermé durant la saison où les vélos se vendent le plus. "On ne peut pas dire qu'on pourra gommer ce passage. Il faut continuer à travailler, trouver les bonnes solutions, s'adapter au contexte qui a été variable en ce début d'année et qui pourra l'être un jour encore". En revanche, Samuel Deguin est optimiste pour l'avenir des Cycles Blanc. "Je pense que le vélo a le vent en poupe.  Charge à nous de fournir une bonne qualité de travail et des équipements que les clients sont en droit d'attendre." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess