Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La Relance Éco" : les défis d'Axéréal, la plus grande coopérative agricole de France, après le confinement

-
Par , France Bleu Berry

La coopérative Axéréal participe à la chaîne alimentaire à plusieurs titres : collecte des céréales et vente à travers le monde, fabrication de farine, brasserie, alimentation animale... A l'heure du déconfinement, comment s'organise-t'elle ? Quels sont ses défis ?

Axéréal est la plus importante coopérative alimentaire de France
Axéréal est la plus importante coopérative alimentaire de France - Axéréal

La coopérative Axéréal (4.000 salariés dont 2.800 en France, 13.000 agriculteurs adhérents dans la région et alentour) est considérée comme la coopérative agricole céréalière la plus importante de France. Son siège se situe dans le Loiret, mais elle a des locaux en Berry, notamment à Moulin sur Yèvre et Nérondes. Elle participe à la chaîne alimentaire à plusieurs titres : collecte des céréales et vente à travers le monde, fabrication de farine, brasserie, alimentation animale...

Axéréal développe de nombreuses filières
Axéréal développe de nombreuses filières - Axéréal

Comme beaucoup d'entreprises qui sont restées ouvertes pendant le confinement, elle a du s'adapter à la crise sanitaire.

La reprise comporte des défis de taille

Voilà plus de deux mois que les salariés d'Axéréal travaillent avec les nouveaux gestes et habitudes nécessaires en temps de crise sanitaire : gestes barrières, télétravail. Si l'entreprise a su s'adapter il lui reste des défis à relever avec le déconfinement selon Bruno Bouvat Martin, vice président d'Axéreal : "Forcément, nous sommes tributaires de l'offre de transports. Mais le grand challenge pour cette reprise cela va être les moissons : comment s'organiser dans nos méthodes de travail dans cette période incertaine d'un point de vue sanitaire."  A noter, qu'une prime de 500 euros doit être versée aux salariés qui sont restés mobilisés sur le terrain.

Avant le confinement, Axéréal a recruté 500 saisonniers pour les moissons de juin : "Nous les avons formé à distance, par visioconférence sur les gestes de sécurité essentiels mais aussi ceux qui sont à observer en plus pour éviter la propagation du coronavirus." 

L'alimentation aura un rôle central dans "le monde d'après" 

Bruno Bouvat-Martin pense déjà à l'après-covid. Pour lui, il est essentiel de repartir "sur de bonnes bases", notamment au niveau écologique : "la logistique d'avant n'est plus celle dont on a besoin : il faut repenser les logiques de transports routier, ferroviaire et fluvial et les adapter à l'écologie". 

Dans "le monde d'après", l'alimentation doit jouer un rôle stratégique selon le vice-président d'Axéréal : "il faut redonner son caractère stratégique à l'alimentation et assurer la sécurité alimentaire. Ce monde d'après peut être un monde d'opportunités". 

Des opportunités qui se conjugueront peut etre avec de nouvelles extensions du groupe qui ne cesse de grandir. En novembre dernier Axéreal faisait l'acquisition des activités malterie d'un autre géant du secteur : l'américain Cargill. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu