Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La Relance éco" : en Sarthe, les clients continuent de consommer du miel produit localement

-
Par , France Bleu Maine

Les apiculteurs sarthois ont réalisé d'importantes vente de miel pendant le confinement, et la tendance à consommer local semble se pérenniser.

Le miel continue de bien se vendre dans la Sarthe. Image d'illustration.
Le miel continue de bien se vendre dans la Sarthe. Image d'illustration. © Maxppp - NIC BOTHMA/EFE/Newscom/MaxPPP

Le miel, produit star du confinement. "Pendant le confinement, les gens se sont rués sur le miel", avance Yves Monchâtre, apiculteur à Sainte-Jamme-Sur-Sarthe. "Les gens ont peut-être pensé que cela leur ferait du bien", sourit-t-il. 

Reste que plusieurs mois après, si les ventes se sont légèrement tassées, la dynamique reste bonne. "Je vends toujours un peu moins en août, car les gens sont en vacances et achètent leur miel ailleurs, mais c'est bien normale", commence Yves. 

Situation pérennisée 

Pendant le confinement, l'apiculteur a trouvé de nombreux débouchés locaux, en circuit court, pour ses produits. 

Aujourd'hui, cela continue. "Plusieurs boutiques du Mans vendent toujours mes produits, il y a eu un vrai changement de mentalité, et il est en train de se pérenniser", confirme le Sarthois Yves Monchâtre. 

Pas de gros dégâts liés à la canicule 

Le client aurait ainsi pris le réflexe de faire ses courses près de chez lui. Pour Yves Monchâtre, ce n'est que du plus. "Cela m'arrange de ne pas avoir à transporter mon miel sur de longues distances, et puis la proximité, c'est ce qu'il y a de mieux", assène-t-il. 

La canicule qui a touché la Sarthe ces derniers jours n'aura pas eu de conséquences trop importantes sur ses exploitations. Yves Monchâtre n'est pas inquiet pour son mois d'août. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess