Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Besançon le Casino JOA mise sur d'importantes mesures barrières pour retrouver ses joueurs

-
Par , France Bleu Besançon

Chaque jour, France Bleu Besançon s'intéresse à une entreprise ou à une filière économique de notre région. Ce jeudi, c'est le Casino JOA, à Besançon. Son directeur, Franck Héribel, à mit en place de nombreuses mesures barrières pour que ses joueurs se sentent en sécurité face au covid-19.

Le directeur du Casino Joa à Besançon, Franck Héribel, dans la salle des jeux de tables toute équipée en plexiglas.
Le directeur du Casino Joa à Besançon, Franck Héribel, dans la salle des jeux de tables toute équipée en plexiglas. © Radio France - Alia Doukali

À Besançon, les machines à sous du Casino Joa fonctionnent à nouveau. L'établissement spécialisé en jeux d'argent a fermé durant plus de deux mois en raison de l'épidémie de covid-19. 

Depuis le 2 juin, le casino à repris ses activités progressivement. Ce sont d'abord les machines à sous qui ont repris, suivi du restaurant et de la terrasse une semaine plus tard. Puis les jeux de tables, le black jack ou encore la roulette anglaise ont été rendus accessibles. Aujourd'hui, le Casino a totalement rouvert. 

"Les clients étaient présents dès le premier jour. On a retrouvé nos clients habituels", raconte Franck Héribel, le directeur du Casino Joa de Besançon. La reprise à été marqué par de beaux gains, confie le directeur : "On a constaté de nombreux jackpots le jour de la réouverture".

Mais le redémarrage se fait tout de même en douceur pour le Casino bisontin. "On n'est pas encore sur une fréquentation habituelle, on sur une baisse de moins 10 % de fréquentation", explique Franck Héribel. Un enjeu de taille pour la structure. Sa fermeture à eu d'importantes conséquences financière. "On est en décroissance de moins 28 %, on ne pourra pas récupérer ce qu'on a perdu."

Le Casino Joa de Besançon à d'abord rouvert ses machines à sous, le 2 juin.
Le Casino Joa de Besançon à d'abord rouvert ses machines à sous, le 2 juin. © Radio France - Alia Doukali

Un dispositif sanitaire important 

Pour accueillir ses clients dans les meilleures conditions sanitaires, le Casino de Besançon à misé sur un important dispositif. "On a mis en place des plexiglas entre chaque machine pour séparer les clients et aussi sur les jeux de tables, pour séparer les clients des croupiers", explique le directeur du casino bisontin. 

On veut vraiment que nos joueurs se sentent en sécurité dans notre casino - Franck Héribel 

Des distributeurs de gel hydroalcoolique sont installés partout dans le casino. Le port du masque est obligatoire. Le casino en distribue gratuitement à ses joueurs. Des gants sont aussi proposés pour utiliser les machines à sous. "Je pense que la mise en place de ces mesures sanitaires vont rassurer les clients qui reviendront petit à petit, mais ça risque de prendre plusieurs mois", confie Franck Héribel.

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Besançon.

France Bleu Besançon est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de  déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise ou une filière emblématique de notre région (fleuron  industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess