Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

"La relance éco" : les librairies ont du coeur à l'ouvrage

-
Par , France Bleu La Rochelle

C'est un phénomène national : les commerces qui se sont le mieux sortis du confinement, ce sont les librairies. Dès le mois de juin, les lecteurs se sont rués sur les livres. Les mois de juin et de juillet ont été très bons. Le mois d'août un peu moins, à cause de la canicule. Mais ça va mieux.

Le retour aux livres : ici, "L'autre librairie" à Angoulême
Le retour aux livres : ici, "L'autre librairie" à Angoulême © Radio France - Pierre MARSAT

Contrairement au cinéma, le monde de l'édition a bien joué le jeu pour aider les libraires. Les romans des écrivains les plus appréciés des Français (Amélie Nothomb, Joël Dicker, Guillaume Musso) sont sortis en juin, pas en septembre. Du coup, les lecteurs sont revenus flâner entre les étagères et les tables-présentoirs, même s'ils avaient beaucoup lu pendant le confinement. 

Le directeur de "Cosmopolite", Pascal Dulondel, qui ouvre aujourd'hui son "espace café" dans la librairie
Le directeur de "Cosmopolite", Pascal Dulondel, qui ouvre aujourd'hui son "espace café" dans la librairie © Radio France - Pierre MARSAT

Des fonds de soutien à destination des librairies indépendants et des maisons d'édition, en difficulté avec la crise sanitaire, ont été créés en Juin par les ministères de l'Economie et de la Culture. Les lecteurs sont venus acheter des livres et en commander. Les affaires sont bien reparties, mais elles ne permettront pas de récupérer le manque à gagner du confinement. Du point de vue éditorial, la rentrée littéraire de septembre ressemblera aux autres, avec plus de 500 nouveaux titres, dont 10% de premiers romans.

Reportage dans les librairies d'Angoulême

Choix de la station

À venir dansDanssecondess