Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : les Nord Francs-Comtois empruntent à nouveau

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Chaque jour, France Bleu Belfort Montbéliard s'intéresse à un secteur économique du Nord Franche-Comté. Aujourd'hui, nous faisons un point sur les prêts immobiliers dans la région au travers d'une entreprise de courtage qui a repris son activité.

Les courtiers du Nord Franche-Comté ont fait face à une importante demande depuis le déconfinement
Les courtiers du Nord Franche-Comté ont fait face à une importante demande depuis le déconfinement © Maxppp - Eric Audras

Le confinement et la crise sanitaire ont grandement freiné les démarches pour les prêts immobiliers. "Ca a été une période compliquée !", concède Sandra Roman, la dirigeante de l'entreprise franc-comtoise Courtimm, spécialisée dans le courtage. Dans cette société, la plupart du personnel était en activité réduite et seul quelques dossiers ont pu être traités.

Pourtant, depuis la reprise, les habitants de l'aire urbaine sont pris d'une fièvre acheteuse : "Fort heureusement, les Nord Francs-Comtois ont toujours des projets immobiliers et je dirais même que depuis cette sortie de confinement, il y a vraiment eu un engouement par rapport aux achats immobiliers", explique Sandra Roman. "On a senti qu'il y avait une reprise d'activité plus importante surtout les 3 premières semaines. Là, on retourne à un rythme normal".

Des taux encore très bas

D'autant que les taux d'intérêts restent encore intéressants malgré la crise économique. "Pendant le confinement, on a senti une hausse des taux d'à peu près 0,20% sur à peu près toutes les durées de prêt. Aujourd'hui, un très bon dossier sur 25 ans peut obtenir un taux entre 1,35 et 1,60% suivant la qualité du dossier. (...) On va dire que les taux restent quand même relativement stables sachant qu'ils étaient vraiment à des taux très bas avant la crise. Ils restent bas à l'heure actuelle et c'est ce qui va permettre aussi de relancer l'économie puisqu'avec un taux de crédit bas, pour un même montant de remboursement, on peut emprunter une somme d'argent supérieure".

Néanmoins, la courtière indique que les conditions d'accès au prêt risquent de se durcir dès la rentrée pour certains qui voudraient investir dans la pierre. "On sent vraiment que certaines banques, par rapport à certaines professions comme l'hôtellerie ou l'industrie, deviennent plus frileuses. On sait que la reprise va être difficile pour certains secteurs, ce qui veut dire qu'il y aura peut-être des problèmes de maintien d'emploi". 

Retrouvez la chronique “La relance éco” à 7h15 tous les jours sur France Bleu Belfort Montbéliard

France Bleu Belfort Montbéliard est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess