Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les salles de sport tentent de garder la forme avant la reprise

-
Par , France Bleu Orléans

Comme les restaurants, les salles de sport espèrent reprendre leurs activités début juin. Pendant le confinement et encore maintenant, elles innovent pour ne pas perdre le lien avec leurs adhérents et surtout éviter une vague de résiliations Reportage à l'Appart Fitness Orléans.

Séance de Body Balance sur le parking du club
Séance de Body Balance sur le parking du club © Radio France - Patricia Pourrez

Depuis une dizaine de jours, les adhérents reviennent petit à petit à l'Appart Fitness Orléans, situé rue Lucien Bois, à Saint Jean de la Ruelle. Ils n'ont pas le droit d'entrer dans les locaux mais ils peuvent, sur réservation, participer aux cours en plein air, sur le parking du club. "Comme pour tout rassemblement, c'est limité à 10 personnes" explique Jessica, l'une des 3 coachs titulaires du club. "On met des tapis au sol, ils sont désinfectés avant et après l'effort. Les adhérents arrivent en tenue, on leur met du gel à disposition et une fois sur leur tapis, ils peuvent poser le masque et c'est parti." Pour l'Appart Fitness, ces cours outdoor permettent de garder le lien avec les adhérents. "Pendant le confinement, on a proposé des vidéos. Mais, ça n'a rien à voir avec le cours qu'on fait ensemble. Je peux aider, conseiller en direct et ça compte aussi beaucoup" ajoute Jessica.

Les tapis désinfectés avant la séance de sport
Les tapis désinfectés avant la séance de sport © Radio France - Patricia Pourrez

Pour nous, l'impact de la fermeture aura lieu dans quelques mois

L'Appart Fitness a été repris il y a un peu plus d'un an par Delphine Pinson. Cette ancienne salariée de banque a investi pas mal d'argent pour relancer l'affaire et forcément, le confinement est tombé comme un coup de massue. " J'ai tout de suite prévenu le propriétaire des murs, les banquiers, mes fournisseurs pour renégocier les échéances et passer l'orage." Pendant le confinement, la salle a pu aussi compter sur la solidarité des adhérents : " Sur le mois d'avril, 85% des 532 adhérents ont accepté de ne pas résilier ni de suspendre leur abonnement. Au mois de mai, on est tombé à 70%. Du coup, on espère que la réouverture va arriver vite sinon il y aura forcément une érosion du nombre d'abonnés. Il y aura des gens qui auront perdu l'habitude de venir, qui sont passés à autre chose et d'autres qui auront peur de revenir avec les conditions sanitaires qui seront les nôtres." 

Delphine Pinson devant les locaux de l'Appart Fitness
Delphine Pinson devant les locaux de l'Appart Fitness © Radio France - Patricia Pourrez

Mais, plus que la reprise, c'est l'après qui inquiète la jeune chef d'entreprise. " Pour nous, l'impact de la fermeture, il sera dans 18 mois. 18 mois, c'est la durée moyenne d'un abonnement fitness en France et donc tous les abonnements que nous n'avons pas vendus pendant le confinement, ils vont nous manquer dans quelques mois pour équilibrer nos comptes." Mais, Delphine Pinson est plutôt de nature optimiste et se dit aussi que tout peut repartir en positif. "Déjà, avec les vidéos faites pendant le confinement, on s'est beaucoup plus exposé sur les réseaux sociaux et c'est peut-être quelque chose qu'il faut développer. D'autre part, on a l'exemple chinois où les salles ont rouvert déjà depuis quelque temps et non seulement, les adhérents sont revenus mais il y a même une hausse des inscriptions." 

Les salles prêtes pour la reprise ? 

En Europe, l'Italie, l'Allemagne ou encore l'Espagne ont déjà donné leur accord pour la reprise des activités en salle de fitness. " Globalement, toutes les salles françaises sont prêtes aussi" explique Delphine Pinson. " On peut condamner s'il le faut une machine sur 2 dans les espaces cardio et limiter le nombre de personnes en cours collectifs. Sur les règles sanitaires, on impose déjà habituellement pas mal de choses, ce sera juste un peu plus strict." On devrait savoir cette semaine, avec les annonces du Premier Ministre, si le monde du fitness peut réellement redémarrer. En France, on compte 4.300 salles de sport, 6 millions d'adhérents qui font travailler 30.000 personnes. 

La Relance éco dans une salle de sport orléanaise

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu