Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les services d'aides à domicile de l'AMAPA recrutent en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Comme chaque jour, France Bleu Lorraine s'intéresse à la reprise des entreprises et des associations en Moselle. Ce mercredi, focus sur l'AMAPA : l'association d'aide aux personnes âgées recherche une cinquantaine d'auxiliaires de vie et d'intervenants à domicile.

Aides à domicile et auxiliaires de vie : l'AMAPA souhaite recruter une cinquantaine de personnes en Moselle (photo d'illustration)
Aides à domicile et auxiliaires de vie : l'AMAPA souhaite recruter une cinquantaine de personnes en Moselle (photo d'illustration) © Maxppp - Alexis Sciard

Association recherche aides à domicile. En Moselle, l'AMAPA est au chevet des personnes âgées et fragiles, notamment dans leurs tâches ménagères et leur vie au quotidien. En ce moment, l'association recherche du renfort. Pour cela, elle organise des sessions inédites de recrutements sur Facebook. Des "jobs dating" en direct sur le réseau social. C'est une première. 

En tout, une cinquantaine de postes sont à pourvoir dans le département (aides à domicile et auxiliaires de vie). Depuis le confinement, l'AMAPA fait face à une augmentation des besoins. L'association confirme : la crise sanitaire aggrave la situation des plus fragiles. Interview de la responsable des services à domicile à Metz, Frédérique Bérard.

En quoi consistent ces jobs dating sur Facebook ? 

Il s'agit d'un échange d'une demi-heure en direct sur Facebook pour parler de notre métier, parce que le plus souvent, il n'est pas connu. L'idée, c'est de toucher d'autres personnes qu'habituellement sur les plateformes Pôle Emploi, Linkedin ou autres. Et c'est aussi pour éviter les rassemblements en cette période. On ne peut pas se permettre d'organiser un forum de l'emploi, c'est pourquoi on choisit de le faire en digital. 

Est-ce que vous avez plus de demandes de soutien à domicile aujourd'hui ? 

On a certaines demandes supplémentaires, parce que les personnes se sont rendues compte avec le confinement qu'être aidé par un membre de la famille, ce n'est pas le plus facile. Les demandes sont plus importantes de ce côté-là car les familles ont besoin d'aide. On a un peu plus de monde parce que les gens veulent aussi rester chez eux. Après le confinement, ils ne veulent plus rester seuls. Les gens ont besoin de présence.

Est-ce que cette crise sanitaire aggrave les situations des personnes à domicile ?

On a eu des situations compliquées, des personnes qui se sont retrouvées vraiment toutes seules. Elles n'avaient que les services d'aide à domicile qui venaient les voir, parfois une ou deux fois par semaine. Les situations étaient compliquées psychologiquement. Mais, étant donné qu'on est resté ouverts pendant tout le confinement, on était là pour eux, alors ça s'est relativement bien passé.

Est-ce que vous considérez les services d'aides à domicile comme des métiers d'avenir ? 

Complètement ! La prise en charge des personnes âgées à domicile, c'est l'avenir. Sauf qu'aujourd'hui, on manque de moyens et on en appelle au gouvernement. Les métiers doivent être reconnus pour qu'il y ait plus de personnes qui viennent en soutien. A l'avenir, on aura de plus en plus de personnes âgées à domicile et il faudra les aider.

Retrouvez la chronique "La relance éco" tous les jours sur France Bleu Lorraine Nord.

France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de  sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels  enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu