Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" - A Egletons, les tondeuses à gazon de Sève Paysage ne chôment pas

-
Par , France Bleu Limousin

Vous l'avez sans doute remarqué, l'herbe de nos jardins, les arbustes et autres ont beaucoup poussé durant le confinement. Depuis le 11 mai les entreprises d'entretien de jardins sont donc à pied d'oeuvre pour rattraper le retard en la matière. C'est le cas de Sève Paysage en Corrèze.

Certaines pelouses ont bien profité du confinement
Certaines pelouses ont bien profité du confinement © Radio France - Nicolas Blanzat

Sève Paysage existe en Corrèze depuis 25 ans. Elle a deux agences, à Egletons et à Saint-Viance. Elle emploie 25 personnes. Comme la plupart des entreprises du secteur elle avait pu reprendre une activité quoique limitée depuis le début avril. Mais depuis le 11 mai elle connaît une vraie reprise, et même très forte. "Nous avons repris depuis le 11 mai à 100 %, avec une recrudescence d'appels et de contacts. La végétation n'a pas été confinée elle et il y a un gros besoin d'entretien" souligne le patron de l'entreprise Xavier Pouyadoux.

Des nouveaux clients

De fait les jardins des particuliers et plus encore les espaces verts d'entreprises ou de collectivités dont s'occupe Sève Paysage n'ont que trop bien profité du confinement et de l'absence d'entretien. "On est plus sur des interventions de fauche que de tonte, indique même Xavier Pouyadoux. La végétation s'est beaucoup développée durant ces deux mois surtout avec la météo que nous avons eue". Chaque intervention s"avère donc beaucoup plus longue et ardue pour remettre le jardin en état. D'où d'ailleurs l'appel de nouveaux clients à Sève Paysage qui préfèrent avoir recours à un professionnel au vu de l'ampleur de la tâche.

Pas assez pour compenser les pertes

Pour autant cette forte reprise d'activité et ces nouveaux clients ne changeront rien à la donne pour l'entreprise corrézienne. La perte d'activité qu'elle a enregistrée durant le confinement ne sera pas du tout compensée. "Les tontes qu'on n'a pas pu faire, forcément on ne les fera pas" explique Xavier Pouyadoux. "Car même si la première est plus importante il y a un certain nombre de passages qui ne seront pas faits et qui ne se rattraperont pas durant le reste de l'année".  "Surtout que la période mars, avril, mai est la plus grosse pour notre activité" rappelle Xavier Pouyadoux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu