Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : les vedettes de l'Odet misent sur la clientèle locale pour redémarrer

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Les traversées vers les Glénan ont repris : une bouffée d'oxygène pour les Vedettes de l'Odet, qui attendaient avec impatience de pouvoir à nouveau transporter des passagers.

Tous les ans, les vedettes de l'Odet offrent des traversées vers les Glénan, au départ de Beg Meil et Bénodet.
Tous les ans, les vedettes de l'Odet offrent des traversées vers les Glénan, au départ de Beg Meil et Bénodet. © Radio France - Aurélie Lagain

Finie l'incertitude, les vedettes de l'Odet ont repris du service ! L'occasion de s'offrir un peu de dépaysement sans aller forcément très loin, avec des escapades à la journée aux Glénan. 

Brice Monfort est le directeur d'exploitation des vedettes de l'Odet, et il explique que le confinement a été synonyme d'incertitudes : "En tant qu'entreprise touristique, on n'avait pas vraiment de visibilité à long terme, on a navigué à vue ! En temps normal, l'avant-saison est un moment important de l'activité, c'est le moment où l'on embauche les saisonniers, où l'on fait les entrées d'équipages. On se sert de ce moment plus calme pour former les nouveaux... Voir tout ça remis en question, ça n'a pas été évident." 

La clientèle française très attendue

Pour l'instant, les bateaux naviguent avec 60% de leurs places ouvertes à la réservation, afin de permettre la distanciation sociale.  

Alors que la Bretagne attire beaucoup de Français pour cet été, les vedettes de l'Odet espèrent profiter de cette clientèle de proximité : "On l'espère, on compte beaucoup sur la clientèle française cette année ! Il ne faut pas croire que si on est Breton, il faut forcément partir loin, ajoute Brice Monfort. On a la chance d'avoir un paysage très riche, et beaucoup d'endroits de la région méritent d'être découverts."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu