Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les ventes de piscines en hausse en Provence

-
Par , France Bleu Provence

Privés d'aller piquer une tête dans les coins d'eau, les Provençaux ont pu mûrir leur envie d'acheter une piscine pendant le confinement. Ce qui se traduit aujourd'hui par une augmentation des ventes, selon la Fédération des professionnels de la piscine et du Spa.

Les consultations sur le site Internet ont triplé ces dernières semaines par rapport à la même période, l'année dernière. (Image d'illustration).
Les consultations sur le site Internet ont triplé ces dernières semaines par rapport à la même période, l'année dernière. (Image d'illustration). © Maxppp - ©Alexandre Arlot

Les ventes de piscines et de SPA ont coulé à pique à l'annonce du confinement. Mais pendant cette période, les Français ont rêvé d'en acheter. Au point que ces rêves se concrétisent, aujourd'hui, ce qui permet aux entreprises du secteur de sortir la tête de l'eau.  

Pendant le confinement, les consultations sur le site Internet de la Fédération des professionnels de la Piscine et du SPA des Bouches-du-Rhône ont triplé par rapport à l'année dernière, selon son président : "Il y a plusieurs raisons. La première, c'est qu'il a fait beau. La deuxième, c'est l'inquiétude de ne pas partir en vacances qui a poussé les Français à vouloir s'offrir un coin d'eau chez eux", explique Gilles Mouchiroud.

"Tous les carnets de commandes sont très pleins", Gilles Mouchiroud, président de la Fédération des professionnels de la piscine et du SPA

Comme une piscine représente un lourd investissement (20.000 euros minimum pour une piscine enterrée), Gilles Mouchiroud conseille de se tourner "vers un professionnel qualifié, qui soit de préférence, adhérent de la Fédération".

Cet attrait pour les piscines permet aussi de booster la vente d’équipements autour de la baignade, explique encore Gilles Mouchiroud.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu