Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : Mamytwink a gagné 100.000 abonnés sur Youtube pendant le confinement

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

A quoi ressemble la relance économique pour des Youtubeurs qui réunissent plus d'1,5 million d'abonnés ? La question se pose pour les Messins de Mamytwink. Privés de tournages de vidéos depuis le confinement, ils doivent quand même satisfaire leurs fans.

Julien et Florian, deux des trois co-fondateurs de la chaîne Youtube Mamytwink.
Julien et Florian, deux des trois co-fondateurs de la chaîne Youtube Mamytwink. © Radio France - Soizic Bour

Mamytwink est une chaine sur Youtube qui réunit une communauté de plus d’1,5 million d’abonnés. La spécialité de cette chaine tenue par des Messins : les vidéos historiques, d'exploration et d'aventure. Sauf que depuis le confinement, ils sont privés de tournage, ils ne peuvent plus voyager, les lieux sont fermés. Et puis, les marques qui les financent se sont retirées de certains projets (six mois de sponsoring annulées). Et la publicité sur Youtube ne représente qu'un tiers au mieux de leur chiffre d'affaire.

Mais les quatre membres de Mamytwink ont eu la bonne surprise de gagner des abonnés durant le confinement, 100.000 en deux mois, confie Julien Aubrée, l’un des fondateurs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Comment le confinement a-t-il perturbé votre activité ? "De grosses productions sont tombées à l’eau du jour au lendemain. On a donc dû se rabattre sur des émissions en plateau avec des images historiques mais qui ont fait beaucoup de vues quand même. Maintenant on espère repartir en tournage, avec un projet dans une ancienne colonie minière soviétique qui se trouve à 1.300 km du pôle nord, en territoire norvégien, donc on espère qu’on aura les autorisations pour y aller". 

Avez-vous eu de peur de perdre ce que vous avez de plus cher, vos abonnés ? "On a eu peur comme beaucoup de monde, malgré tout notre secteur s’en sort bien parce que les gens confinés ont plus surfé sur le web, ils ont beaucoup regardé Youtube et on a gagné 100.000 abonnés en deux mois. On a eu peur également de perdre beaucoup de chiffre d’affaire puisqu’il provient en majorité des sponsors, ces marques qui financent nos aventures. Mais on avait des réserves financières, une gestion saine, donc des reins solides. On a fait appel à la mesure sur le chômage partiel car Mamytwink fait travailler quatre personnes".

Julien Aubrée de Mamytwink

Retrouvez la chronique "La relance éco" tous les jours sur France Bleu Lorraine Nord.

France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess