Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Montrond-les-Bains, reprise timide pour les thermes

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'activité reprend tout juste pour les thermes de Montrond-les-Bains, après le confinement. L'établissement n'a rouvert que le 20 juillet.

Les thermes de Montrond-les-Bains ont rouvert le 20 juillet.
Les thermes de Montrond-les-Bains ont rouvert le 20 juillet. © Radio France - Tifany Antkowiak

Le calendrier du déconfinement et l'organisation des thermes de Montrond-les-Bains (Loire) n'ont pas permis à l'établissement de rouvrir avant le 20 juillet. "Compte tenu du fait qu'on a des sessions qui sont bloquées toutes les trois semaines et qu'il n'était plus possible de rouvrir en cours de route, on a dû attendre cette date du 20 juillet qui coïncidait avec notre calendrier d'ouverture", explique Luc Thiebault, le directeur de l'établissement montrondais. 

La relance éco : les thermes de Montrond-les-Bains.

Moitié moins de curistes

Il reste de belles semaines d'activité à venir, avec beaucoup de réservations pour septembre, mais l'impact du confinement est tout de même lourd : 2000 curistes de moins sur les 3600 qui viennent chaque année aux thermes de Montrond-les-Bains. Pour limiter la casse, le directeur a été contraint de réorganiser ses équipes, en limitant les contrats des salariés saisonniers. "Sur les personnes qui sont directement en contact et qui font les soins aux curistes, on va avoir 30 à 35% d'effectifs en moins", commente Luc Thiebault. 

Ne pas trop réduire le personnel non plus, pour pouvoir assurer toutes les opérations liées au protocole sanitaire. Le port du masque est obligatoire pour circuler dans l'établissement, les mesures de nettoyage et désinfection sont renforcées pour les soins. Et pour permettre la distanciation sociale, le nombre de curistes est limité : 150 au lieu de 300 sur chaque session. Malgré le protocole sanitaire, les annulations ont été nombreuses : "de l'ordre de 50 à 60%", indique le directeur des thermes.

Moins de monde aussi aux Iléades

La fréquentation est en baisse aussi pour le centre aquatique et de soins situé à côté des thermes, les Iléades, qui ont rouvert le 4 juillet. "On a à peu près 50% de notre fréquentation habituelle", précise Luc Thiebault, qui dirige aussi les Iléades. Si la reprise d'activité en douceur a permis à ses équipes de bien appréhender les nouveaux protocoles sanitaires, il espère toutefois que cette activité réduite ne se prolongera pas trop longtemps. En temps normal, l'été, 300 à 500 personnes vont se baigner ou profiter des soins des Iléades. 

_____________________________________

France Bleu Saint-Étienne Loire est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess