Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : Natacha Blanché, photographe à Niort, impactée par les mariages repoussés

-
Par , France Bleu Poitou

Chaque jour, France Bleu Poitou s'intéresse à une entreprise de notre région. Rencontre ce jeudi avec Natacha Blanché, gérante de la boutique "Prestige Photo", à Niort.

Natacha Blanché, de la boutique "Prestige photo", travaille désormais avec une visière
Natacha Blanché, de la boutique "Prestige photo", travaille désormais avec une visière © Radio France - Noémie Guillotin

Derrière sa visière, Natacha Blanché garde son large sourire malgré le contexte. Photographe, elle tient la boutique "Prestige photo" dans le centre-ville de Niort. La crise du coronavirus impacte fortement son activité, en particulier sur la partie événementielle. "J'ai quelques mariages repoussés en fin d'année, sinon ils sont repoussés à l'année prochaine", raconte la photographe. Forcément, "une photo de groupe avec des masques c'est pas top", lance-t-elle. 

"Cela représente une très grosse perte, je dirai que c'est 60% de mon chiffre d'affaires", détaille Natacha Blancé. Et qui dit mariages repoussés dit aussi location de bornes selfies en chute libre aussi. "Les bals de promo, les galas, les fêtes d'école, malheureusement je leur dis au revoir", poursuit Natacha Blanché. 

Les mariages on les fera l'année prochaine mais en attendant, il va falloir survivre

"Je me bats avec tout ce qui est portraits, photos d'identité", explique Natacha Blanché. La photographe qui constate également un petit phénomène tirage de photos. Le confinement a été l'occasion de faire du tri. "Les gens ont trié leurs photos qui étaient depuis des années sur leur ordinateur. Des photos de vacances ou le petit deuxième qui arrive et qui dit pourquoi grand frère on a des albums et moi rien", raconte la photographe.

Natacha Blanché reste donc optimiste. Installée depuis 16 ans, "j'ai beaucoup de chance car j'ai moins de crédit que certains", précise-t-elle. La photographe niortaise a bénéficié de l'aide de 1500 euros de l'Etat avec la fermeture de son magasin. "Après j'ai demandé un petit geste à mon propriétaire et, surprise, il a augmenté mon loyer". La professionnelle qui pour faire face a aussi décidé d'élargir les horaires de sa boutique.

France Bleu Poitou est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu