Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : Papéa Parc compte rouvrir le 27 juin

-
Par , France Bleu Maine

Papéa Parc, près du Mans, espère sauver sa saison en rouvrant ses portes fin juin. Les trois mois d'été représentent habituellement 70% de son chiffre d'affaire. Le public sera tenu de respecter des règles sanitaires strictes dans la quarantaine d'attractions que compte ce parc d'attraction.

Papéa Parc compte une quarantaine d'attractions.
Papéa Parc compte une quarantaine d'attractions. - © Papéa Parc

C'est le plus grand parc d'attraction des Pays de la Loire : Papéa, à Yvré-l'Evêque, près du Mans prévoit de rouvrir le samedi 27 juin. Son directeur doit encore obtenir le feu vert de la préfecture mais il se dit très confiant car les mesures sanitaires qu'il prévoit d'appliquer ont été établies au niveau national par tous les gérants de parc du même type. Florian Sacreste en dévoile les grandes lignes : "Dans les files d'attente des manèges, il faudra, bien sûr, respecter la distanciation physique, grâce à un marquage au sol. Nous distribuerons du gel hydro-alcoolique à l'entrée et à la sortie des attractions. Il faudra également porter un masque sur les manèges. Les membre d'une même famille pourront être assis côte à côte". 

Le gérant de Papéa Parc estime que les lieux, parce qu'ils sont vastes, sont propices à une reprise dans de bonnes conditions : "Le parc fait 20 hectares, nos allées sont très larges : entre cinq et six mètres. Nous n'aurons pas besoin d'établir un sens de circulation. Les visiteurs pourront se promener librement dans le parc". 

Ouvert durant les trois mois les plus importants

Papéa Parc qui accueille chaque année environ 200.000 visiteurs espère sauver sa saison. "70% de notre activité se fait en juillet, août et septembre", indique son directeur, Florian Sacreste. Toutefois l'impact économique sera important : "Nous avons perdu un bon tiers de notre chiffre d'affaire", estime le gérant. "Mais nous avons limité nos charges grâce au chômage partiel de nos salariés.

► Ecoutez la chronique "La relance éco" de 7h15 sur France Bleu Maine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess