Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : plusieurs palaces parisiens rouvrent enfin leurs portes

-
Par , France Bleu Paris

La relance éco comme tous les matins de l'été sur France Bleu Paris. On fait un zoom sur un domaine, une activité qui redémarre après la crise du coronavirus. Et un secteur rouvre littéralement ses portes ce début de semaine : l'hôtellerie de luxe.

Une chambre de l'hôtel Crillon à Paris.
Une chambre de l'hôtel Crillon à Paris. © Maxppp - ARNAUD DUMONTIER

Les lits de plusieurs palaces de nouveau occupés pour la première fois la nuit dernière. Après cinq mois sans aucun client pour se glisser entre les oreillers moelleux, le Ritz et le Crillon ont rouvert leurs portes ce lundi. Pourquoi maintenant ? Quels sont les touristes de retour ? France Bleu Paris a demandé au directeur général de l'hôtel de la place de la Concorde, le Crillon, Vincent Billiard.

"Tous les touristes ne sont pas de retour encore en France", nuance d'abord Vincent Billiard. En effet, "certains pays seulement peuvent voyager sans contraintes chez nous, mais les touristes français eux sont là, les Parisiens aussi, beaucoup d'Européens sont de nouveau présents", confirme le patron du palace. Le Crillon a donc décidé de rouvrir "en espérant que cela puisse les attirer dès qu'ils pourront tous revenir à Paris." Pari gagnant puisque le carnet de réservation commence à se remplir, entre 15 et 20 chambres sont occupées cette semaine au Crillon et "cela va progressivement augmenter au fur et à mesure des semaines et mois qui viennent et de la réouverture des autres frontières", espère Vincent Billiard.

Un protocole sanitaire nouveau dans les couloirs feutrés

Pour cela, le Crillon a murement réfléchi à un protocole sanitaire tout nouveau. "Ça nous a pris beaucoup de temps avant la réouverture et on s'est chaque fois adapté aux consignes des autorités sanitaires, de nos chambres représentatives", se souvient le directeur général qui a fait former ses équipes et acheter de nouveaux équipements de protection. "Pas seulement des masques ou des gels hydroalcoolique", détaille Vincent Billiard, "mais aussi des pistolets électrostatiques, des diffuseurs de peroxyde d'hydrogène, des équipements que nous n'avions pas l'habitude de voir dans des hôtels et qui font partie maintenant de notre quotidien pour assurer une désinfection complète et la sécurité de nos clients et collaborateurs."

Une période économique catastrophique aussi pour le luxe

De quoi piocher encore un peu plus dans la caisse déjà bien plus creuse que d'habitude pour ce palace parisien. "Pendant plusieurs mois l'hôtel a été fermé donc évidement, l'impact économique a été important. C'est bien pour ça qu'on a décidé de rouvrir et relancer l'activité de certains autres points de vente, notre spa par exemple. Il fallait relancer la machine", explique encore le patron du Crillon. "Même pour notre image, il faut bien recommencer à un moment."

Marchand de glaces et rooftop pour adapter l'activité

Pour faire rentrer des sous dans les caisses aussi, en attendant le retour de tous les touristes, le palace n'est pas resté les bras croisés. "Dès le 1er juillet, nous avons installé un camion à glaces devant l'entrée de l'hôtel avec des glaces, des gaufres, gaufrettes faites maison. Notre chef, Matthieu Carlin a créé lui-même les différents parfums de glaces et sorbets."

Désormais aussi, les Parisiens peuvent se réapproprier le Crillon et sa vue sur le jardin des Tuilleries grâce au rooftop créé sur la terrasse du 6e étage de l'hôtel. Un bar éphémère ouvert à tous.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess