Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : pour surmonter la crise, le golf d’Évian-les-Bains mise sur un nouveau parcours

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Même si les adeptes de la petite balle blanche retrouvent doucement leurs habitudes, les mesures sanitaires liés au coronavirus ont impacté le golf d’Évian-les-Bains (Haute-Savoie). Pour attirer plus de monde, il propose désormais un nouveau parcours, un 6 trous adapté aux golfeurs pressés.

Pour surmonter la crise, le golf d’Évian-les-Bains (Haute-Savoie) mise sur un nouveau parcours.
Pour surmonter la crise, le golf d’Évian-les-Bains (Haute-Savoie) mise sur un nouveau parcours. © Maxppp - (Photo d'illustration)

Cette année, le golf d’Evian n’accueillera pas les 120 meilleures golfeuses au monde. L’Évian Championship, tournoi majeur du circuit féminin, a été annulé en raison du Covid-19. Mais ce n’est pas le seul effet de la pandémie sur le fonctionnement de ce parcours de golf situé au bord du Léman. La routine des golfeurs amateurs a été chamboulée et la structure a dû s’adapter. Matthieu Camison, le manager général du golf d’Évian fait le point et évoqué également le "Lake Course", le tout nouveau parcours récemment ouvert. 

ECOUTEZ Matthieu Camison, le manager général du golf d'Évian

Matthieu Camison, le gold d’Evian est rouvert depuis le 15 mai. Les golfeurs reviennent petit à petit mais ce n’est plus tout à fait pareil. Comment se traduit l’application du protocole sanitaire chez vous ?

Nous avons évidemment mis en place la distanciation physique, le port du masque est obligatoire dans les lieux fermés. Nous avons également mis un système en place sur les greens pour ne plus avoir à toucher le mat du drapeau sur le green et pouvoir, avec son putter, relever sa balle facilement du trou. C’est tout un tas de mesures comme imposer une seule personne par voiturette, la désinfection des chariots… il a fallu s’adapter. 

Un parcours de golf demande de l’entretien, comment vous êtes-vous organisés durant le confinement ? Et la fermeture a-t-elle eu un impact financier ? 

En fait, le golf ne s’est jamais arrêté. Durant le confinement, j’avais trente jardiniers qui ont continué à travailler tous les jours, absolument tous les jours, avec une dérogation. Alors oui, cela coûte beaucoup d’argent et pendant plus de deux mois, nous avons eu des charges sans recettes. Par conséquent, il faut avoir les reins solides. Heureusement nous avons la chance d’être un groupe solide avec un actionnaire très solide qui nous a soutenus et qui nous a permis de traverser cette période. Mais il y aura quand même des conséquences car la reprise, le retour de toute notre clientèle, ne se fera que progressivement.  Oui, c’est une période difficile. Non, ce n’est pas encore rentable mais nous avons un raisonnement à plus long terme. 

Alors justement, vous venez d’inaugurer un nouveau parcours...

Nous avons ouvert un deuxième parcours absolument magnifique. Il s’appelle le "Lake course" et propose aux golfeurs en manque de temps de pouvoir de pouvoir pratiquer leur passion en moins d’une heure et trente minutes. C’est un parcours de 6 trous, avec six "par 3" et une vue absolument imprenable sur le Léman. Les greens sont de la même qualité que ceux de notre "Champions course", notre parcours de major. Et vous pouvez le faire en moins de 90 minutes ce qui est aujourd’hui important. Et en fonction de votre temps, vous avez pouvez le faire une fois, deux ou trois fois. C’est à dire faire 6, 12 ou 18 trous.

___________________________________________
France Bleu Pays de Savoie est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess