Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : raz-de-marée créatif des gérantes de la Femme à Barbe à Saint-Étienne pendant le confinement

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Elles auraient pu se morfondre pendant le confinement. Mais ce n'est pas dans le tempérament de Marie et Julie, les deux gérantes de la boutique La Femme à Barbe, installée depuis deux ans, rue Louis Braille à Saint-Etienne. Les deux créatrices de bijoux et vêtements ont débordé d'idées.

Marie et Julie ont ouvert leur boutique La Femme à Barbe, il y a deux ans.
Marie et Julie ont ouvert leur boutique La Femme à Barbe, il y a deux ans. - La Femme à Barbe

"On a eu très peur au début en se disant, ça y est tout se casse la figure. Mais on a vite relevé la tête. On est des optimistes", sourit Julie, l'une des gérantes du magasin La Femme à Barbe, rue Louis Braille dans le centre-ville de Saint-Etienne. Le confinement leur a apporté finalement des idées et de nouveaux projets.

La relance éco : la Femme à Barbe

L'optimisme est dans leur nature. Mais ce qui a sauvé le moral de Julie et Marie est de former une équipe. Un duo qui a su vite rebondir. " Nous avons bien évidemment fermé pendant le confinement mais nous n'avons pas vraiment arrêter de travailler de chez nous. J'ai suivi des cours en ligne, des conférences sur la sociologie de la mode. J'ai pu me mettre également à la broderie", explique Julie, la créatrice de vêtement de la boutique."Marie a pris le temps de travailler sur de nouveaux bijoux et des projets qu'elle mettait de côté car on ne trouve jamais le temps lorsque la boutique est ouverte."

Un laboratoire à curiosités

Le résultat est là.  Depuis leur réouverture, il y a quelques semaines, la boutique se remplit petit à petit de nouvelles trouvailles locales ; des céramiques, des broderies, mais aussi des bijoux réalisés par Marie. Julie ne lâche plus sa machine a coudre pour proposer des jupes et hauts estivaux. 

"On aurait eu un mois de plus de confinement, nous l'aurions pris car on avait plein de choses à développer côté créativité", ajoute Julie. Le confinement a permis aux jeunes trentenaires de se pencher davantage sur un projet de longue date, celui d'une boutique en ligne. "On s'est dit que si on l'avait eu pendant la Covid-19, on aurait pu éviter d'avoir un chiffre d'affaire de zéro", constate toujours Julie. Un site en ligne qui devrait voir le jour au mieux en septembre.

Une clientèle au rendez-vous

"Le premier jour de la réouverture, on a levé le rideau à 11 heures. Dès 11 h 15, nos clients étaient là, ravis de nous revoir et nous aussi. Cela nous a fait du bien" assure Julie. Une reprise qui se fait en douceur. "On redémarre bien même si pour l'instant, nous n'avons pas autant de monde qu'à l'avant covid"

Pendant la crise, elles ont elles aussi lancé "tardivement" des bons d'achats en ligne. Un moyen de récupérer un tiers de leur chiffre d'affaire mais qui leur a permis de percevoir l'attachement de leur client à leur "laboratoire de curiosités" comme elle surnomme leur magasin.

_______________________________________________________ 

France Bleu Saint-Etienne Loire est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région. Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess