Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : redémarrage poussif pour les auto-écoles des Bouches-du-Rhône

-
Par , France Bleu Provence

À l'arrêt pendant deux mois en raison du confinement les auto-écoles des Bouches-du-Rhône tentent de reprendre une activité normale, mais la reprise est difficile, les élèves ne se pressent pas. Le président des auto-écoles du département, Thierry Pic, s'inquiète.

Lors des cours de conduite il faut aussi respecter les consignes sanitaires.
Lors des cours de conduite il faut aussi respecter les consignes sanitaires. © Maxppp - Yves SALVAT

Ce n'est pas l'embouteillage comme on a l'habitude de le voir dans les auto-écoles des Bouches-du-Rhône en ce moment, malgré le déconfinement lié à l'épidémie de Covid-19, la reprise est difficile. Pendant deux mois, les auto-écoles sont restées fermées, elle rouvrent progressivement, mais les candidats au permis de conduire ne semblent pas être pressés, peut-être par crainte d'attraper le virus, même si toutes les mesures sanitaires sont prises. 

"Nous avons repris très progressivement, d'abord les cours théoriques, la pratique seulement pour les poids lourds et motos pas les voitures. Mais les gens ont dû mal à pousser la porte des auto-écoles, c'est une reprise difficile." - Thierry Pic, président des auto-écoles des Bouches-du-Rhône

Le protocole sanitaire à appliquer dans les voitures pour les cours doit être publié dans les prochaines heures et il sera évidemment stricte : le port du masque ou port de la visière, la désinfection des véhicules, les gants... Ce qui paraît le plus compliqué, c'est bien-sûr la distance physique.

En revanche, dans les salles d'apprentissage du code, là les distances sont bien respectées : quatre mètres carrés entre chaque élève. Ce qui réduit le nombre d'élèves en salle évidemment. Mais tout a déjà été mis en place. 

"Nos auto-écoles sont prêtes, nous avons déjà les moyens d'appliquer les mesures sanitaires, l'élève est en sécurité, il ne faut pas s'inquiéter". 

Les périodes de mars, avril et mai représentent des mois de forte affluence dans les auto-écoles, dans les Bouches-du-Rhône, le président Thierry Pic estime les pertes entre 50% et 70% du chiffre d'affaires. Beaucoup d'auto-écoles sont des petites structures et vont avoir dû mal à se remettre de cette période. Pour les élèves aussi, ça s'annonce difficile : ils n'ont pas touché le volant depuis deux mois. Il va donc falloir rattraper ce temps perdu. 

"C'est sûr qu'il va y avoir des difficultés de reprise de l'examen du permis de conduire. On risque d'avoir à nouveau des bouchons. Tous les inspecteurs ne veulent pas forcément reprendre. Nous allons essayer de faire face". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu