Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : reprise de la saison thermale à Luxeuil-les-Bains avec 50% de curistes en moins

Chaque jour, France Bleu s'intéresse à une entreprise ou à une filière économique de notre région. Ce lundi, ce sont les thermes de Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône. Une saison réduite de moitié avec deux fois moins de curistes .

Remise en route après le confinement des thermes de Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône.Le couloir de marche Art Deco.
Remise en route après le confinement des thermes de Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône.Le couloir de marche Art Deco. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

La ville de Luxeuil reprend à partir de ce lundi 6 juillet son allure de ville thermale. Après plusieurs mois de fermeture en raison du COVID, les thermes de Luxeuil-Les-Bains rouvrent avec quatre mois de retard. Début mars, alors que la saison venait juste d'ouvrir, le confinement a interrompu de façon brutale l'activité. L'établissement thermal fait donc sa deuxième ouverture de saison, elle sera plus courte avec beaucoup moins de curistes.

Trois semaines pour relancer la machine.

En mars dernier, comme cela se fait en fin de saison, il a fallu vider les bassins et canalisations pour mettre à l'arrêt la station. Aux contraintes techniques s'ajoutent les contraintes sanitaires avec des analyses de la qualité de l'eau qui augmentant encore les délais.

Cette fois-ci tout est prêt, mais pour Didier Ringwald, le directeur des thermes de Luxeuil-les Bains, cette saison s'annonce difficile sur le plan économique.

"On a accueilli l'année dernière 5800 curistes,  j'étais parti sur un objectif de dépasser les 6000 cette année. J'espère d'ici la fermeture au mois de novembre en accueillir 3000". Didier Ringwald explique que cela fait 3 000 curistes en moins, avec le chiffre d'affaires que cela devait générer, avec des charges supplémentaires qui augmentent encore les dépenses.

La piscine encore vide début juin est désormais opérationnelle.
La piscine encore vide début juin est désormais opérationnelle. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Mise en place de cellules Covid.

Pour garantir une sécurité pour les curistes deux cellules Covid ont été mis en place. Une cellule interne qui permet de faire respecter les mesures sanitaires à l'intérieur de l'établissement, mais aussi organiser le transfert éventuel d'un curiste malade.

Une seconde cellule dite extérieur est en lien avec la mairie, les commerçants et l'office de tourisme.

"Le curiste doit prendre consciences qu'il doit être protégé quand il vient faire ses soins, mais il doit aussi  être protégé en ville lorsqu'il va faire ses courses ou visites touristiques" explique le directeur des thermes de Luxeuil-les Bains. Didier Ringwald précise que c'est aussi de la responsabilité du curiste d'avoir les bons gestes à l'extérieur pour ne pas prendre le risque de ramener le virus à l'intérieur des thermes lors de sa cure.

Une cabine de soins.
Une cabine de soins. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Une amplitude horaire étendue.

Certains curistes avaient commencé leur cure durant une semaine début mars, d'autres devaient venir entre mars et juillet. Pour proposer au plus grand nombre de curistes des dates dans ce calendrier restreint de juillet à novembre, la direction a décidé d'augmenter l'amplitude horaire. D'ordinaire les cures se déroulent sur 18 jours,  de 6h à 14h. Les après-midi sont consacrés au repos des curistes parfois épuisés par les soins, mais aussi aux visites touristiques. Cette saison les horaires passent à 6h à 17h.

Sur le plan économique c'est plus de dépenses car il faut avoir recours à plus de personnel. Mais c'était la seule solution pour proposer des cures à 3000 curistes sur cette courte période de 5 mois.

Remise en route après le confinement des thermes de Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône.
Remise en route après le confinement des thermes de Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Besançon.

France Bleu Besançon est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de  déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise ou une filière emblématique de notre région (fleuron  industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess