Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : Revol fabrique une tasse "I love my bistrot" suite à la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le fabricant de porcelaine Revol, installé à Saint-Uze dans la Drôme, vend une nouvelle tasse pour soutenir les cafés-restaurants fortement touché par la crise du coronavirus.

La tasse froissée "I love my bistrot" vendue par le fabricant de porcelaine Revol suite à la crise du coronavirus
La tasse froissée "I love my bistrot" vendue par le fabricant de porcelaine Revol suite à la crise du coronavirus - Société Revol

L'idée est venue aux équipes de la société Revol au début du confinement en voyant l'élan de solidarité des restaurateurs qui se mobilisaient pour offrir des repas aux hôpitaux, aux Ehpad. Revol a fabriqué alors une collection de sa fameuse tasse froissée avec le message "I love my bistrot". L'intégralité des recettes est reversée à deux associations : "Le café joyeux", qui emploie des personnes souffrant de handicap dans ses établissements à Paris, Bordeaux, Lille et "La Fabuleuse cantine", à Saint-Etienne, qui récupère les invendus en fruits et légumes des Biocoop pour leur donner une seconde vie et qui emploie des personnes en insertion.

Une nouvelle gamme "zéro déchet"

La collection s'appelle "No.W", pour "No Waste". Elle est sortie en février, juste avant le confinement. Revol travaille dessus depuis deux ans. Il a fallu équiper toutes les machines pour récupérer les matériaux, les minéraux qui se perdent dans la fabrication de la céramique. Ils vont ensuite dans une station de traitement et forment une pâte solide qui sert à fabriquer de la nouvelle vaisselle. Revol récupère en fait les déchets de sa propre production pour les réintégrer dedans.

La crise du coronavirus a encore des conséquences sur l'activité de Revol

Revol a fermé environ un mois pendant le confinement. Ils ont repris l'activité mais une partie des 240 salariés est encore en chômage partiel. L'entreprise tournait à 50% la semaine dernière encore. Les principaux clients du fabricant de porcelaine sont dans l'hôtellerie-restauration. Les établissements ayant fermé trois mois, leur priorité aujourd'hui n'est pas de renouveler leur vaisselle. Les commandes n'affluent pas pour Revol et les ventes à l'international sont aussi freinées par le contexte sanitaire.

___________________________________________________

France Bleu Drôme Ardèche est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h16, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?rela

Choix de la station

À venir dansDanssecondess