Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : une salle de réalité virtuelle pour s'évader à Beaune

-
Par , France Bleu Bourgogne

Avec la crise du coronavirus, les loisirs sont amenés à évoluer. Illustration dans une salle de jeux du futur, à Beaune, spécialisée dans la réalité virtuelle. L'activité reprend doucement nous explique son gérant, puisque cette distraction est encore méconnue.

Derrière les masques, un monde de réalité virtuelle !
Derrière les masques, un monde de réalité virtuelle ! - Esplanade VR

Jouer au tennis ou tirer sur des zombies sans faire plus de trois pas, ça vous dit ? C'est ce que propose Esplanade VR, une salle de jeux en réalité virtuelle, qui a ouvert à Beaune au mois de février 2020. Un mois plus tard, son gérant, William Avril, a dû fermer à cause du confinement. Cette salle du futur a finalement pu rouvrir au mois de juin, avec tout un protocole sanitaire. Mais comme la réalité virtuelle reste un loisir méconnu, les joueurs tardent à arriver. Alors comment se passe la reprise? William Avril nous répond dans "La relance éco" de France Bleu Bourgogne du mardi 25 août 2020. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

D'abord, de quoi on parle quand on dit "réalité virtuelle" ? 

C'est pour s'évader avec des jeux ou des voyages. On a sept box avec le simulateur "Katwalk mini". C'est un simulateur où vous êtes attachés au niveau de la taille. On peut courir, sauter, s'asseoir, s'accroupir, faire tous les gestes du quotidien, on est en immersion totale à 100%, avec un casque sans fil sur les yeux. On a aussi 18 jeux sur les casques de réalité virtuelle, on peut faire du sport, des jeux de tir, des jeux d'aventure.

Comment ça se matérialise ? 

Vous êtes dans un box qui fait deux mètres sur deux. Une fois le casque sur les yeux, un mur virtuel se crée autour de vous. Lorsque vous vous approchez trop près des murs, ça forme un mur grillagé bleu qui ressort du casque, donc à vous de vous recentrer dans la pièce. 

Le simulateur "katwalk mini", qui permet de reproduire tous les gestes
Le simulateur "katwalk mini", qui permet de reproduire tous les gestes - Esplanade VR

Vous avez ouvert le 1er février, juste avant le confinement... 

Et on a dû fermer le 14 mars au soir, puis on a rouvert le 1er juin ! C'était quand même assez difficile, parce qu'il n'y a pas grand monde qui connaît la réalité virtuelle, puisque c'est tout à fait nouveau sur le marché. Aujourd'hui, c'est encore compliqué, puisqu'il y a les charges à payer sur les deux mois où  nous étions fermés. On ne baisse pas les bras, on continue l'aventure, mais c'est quand même un peu compliqué

Qui vient ? Quel est votre public ? 

C'est plutôt une tranche entre 20 et 30 ans, spécialement sur les jeux en multijoueurs ou sur les jeux de sport. J'ai un peu plus de monde aussi sur des jeux de tirs, comme Robo Recall, un jeu de tir sur des robots. Après, il y a tellement de gens qui ne connaissent pas la réalité virtuelle qu'ils hésitent encore un peu pour venir tester. 

Vous avez dû rouvrir avec des contraintes sanitaires ?

On a de la chance, puisque les gens ne peuvent pas être en contact direct, ils sont séparés par des murs. Le masque est obligatoire. On a aussi du gel hydroalcoolique et on désinfecte avant et après utilisation le casque et la manette. 

Dans ce monde où l'on doit sortir masqué, où les contacts sont déconseillés, la réalité virtuelle finalement, ça paraît un bon créneau... 

C'est un très bon créneau. Par exemple, j'ai reçu des personnes qui devaient voyager aux Etats-Unis et qui malheureusement n'ont pas pu y aller. Avec le casque, ils ont pu voyager, aller à Miami ou à l'Île de la Réunion. Effectivement, ça dépayse les gens. 

Combien ça coûte une session de "VR" (pour Virtual reality) ?

7,5 euros pour les 15 minutes, pour la "session découverte". Pour la durée, tout dépend du jeu. Par exemple, on a un jeu de tir sur des zombies où on peut jouer à quatre en même temps, c'est 30 minutes minimum. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

________________________________________________

France Bleu Bourgogne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess