Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : Savoiexpo optimiste pour la rentrée

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Stéphane Fages, le directeur de Savoiexpo, voit la rentrée d'un bon oeil, à commencer par la Foire de Savoie à Chambéry. Les foires et salons sont autorisés à partir de septembre par le gouvernement, sans limiter le nombre de visiteurs.

Illustration
Illustration - Google Maps - Capture d'écran

France Bleu Pays de Savoie : Quel est votre ressenti pour cette rentrée ?

Stéphane Fages, directeur de Savoiexpo : Difficile de dire que ce sera facile ! Mais nous savons déjà que nous aurons la Foire de Savoie, du 11 au 21 septembre. On est début août, et elle est virtuellement complète, ce qui veut dire que les exposants ont répondu présents. Il y avait bien un peu le souci sur les acomptes, que nos exposants doivent nous verser avant l'ouverture, il n'en est rien ! Et la Foire qui aura lieu donc à Chambéry sera le grand baromètre économique de la rentrée.

La décision du gouvernement d'autoriser les foires et salons professionnels sans limiter le nombre de visiteur à partir de septembre était pour vous nécessaire ?

C'est une mesure normale et juste. Pour info, la Foire de Savoie est sur plus de 70 000 mètres carré, avec des allées intérieures qui font minimum 3 mètres, et minimum 6 mètres en extérieur, et un volume maximal qui était aux alentours de 7 000 personnes à l'instant T, qui assure une distanciation plus que confortable par rapport à ce qui est demandé. 

Mon optimisme est aussi parce qu'en face nous mettons un maximum de sécurité et de confort pour nos visiteurs : des largeurs d'allées importantes, beaucoup d'événements avec énormément d'air libre, nous avons préparé nos entrées et sorties, nous flécherons au sol des sens de circulation... 

Quoi d'autre prévu pour cette rentrée ?

Un rendez-vous aussi avec le Salon alpin de l'hôtellerie et des métiers de bouche à Albertville sur le mois de novembre, notre salon Saveurs et Terroirs également fin novembre et à peu près une vingtaine d’événements sur l'automne... un automne qui se présente très très bien !

Il y a quand même des annulations et des reports ?

On en a aussi. Par exemple le congrès expo national des anciens combattants d'Algérie, qui devait avoir lieu au mois d'octobre, n'a pas pu être préparé, ce qui fait que ce congrès n'est pas annulé mais reporté à octobre 2021. Et je ne vous cache pas que l'année 2021 est déjà très très bien fournie pour nous.

Financièrement, comment se porte Savoiexpo ? Les pertes vont être rattrapées ?

C'est irrattrapable. Forcément, les événements reportés en 2021 ne vont pas rentrer sur la trésorerie, le résultat et le chiffre d'affaires de 2020. On s'accroche, on positive. Ce qu'il faut c'est être prêt pour redémarrer. Ceux qui ne seront pas prêts pour redémarrer perdront encore plus. Dès que le sens du vent va souffler dans la bonne direction, on pourra ouvrir la voile et on sera là.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess