Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : SelOclean, une solution écologique et désinfectante contre le Covid-19 développée en Isère

-
Par , France Bleu Isère

Spécialiste du nettoyage industriel depuis 1999, Alexandre Dumoulin a développé depuis Bizonnes une solution écologique certifiée efficace contre la COVID19. Il est l'invité de la relance éco sur France Bleu Isère.

Alexandre Dumoulin, co-fondateur de SelOclean.
Alexandre Dumoulin, co-fondateur de SelOclean. © Radio France - Marion BOTHOREL

Basé à Bizonnes, Alexandre Dumoulin a pensé une solution désinfectante écologique à base d'eau et de sel. Efficace contre le nouveau coronavirus, la formule a été certifiée par des tests en laboratoires. Elle est commercialisée depuis juillet, notamment sur le site internet de l'entreprise.  A l'approche d'une rentrée sous protocole sanitaire strict, de plus en plus de professionnels et de particuliers isérois sont intéressés par la formule SelOclean.  Son cofondateur, Alexandre Dumoulin, était l'invité de France Bleu Isère ce jeudi matin. 

Racontez-nous comment vous est venue cette idée ?

On souhaitait mettre au point une solution écologique, une alternative aux produits chimiques et qui pourrait être utilisée par tous, que ce soit les professionnels comme les particuliers. On a choisi un produit fabriqué à base de sel et d'eau, à l'aide d'une cellule d’électrolyse. C'est tout simplement un procédé par lequel de l'eau est dissociée du sel pour créer de l'acide hypochlorure (une molécule très désinfectante). Le produit a été testé en laboratoire afin de le faire certifier aux normes EN14476, c'est-à-dire contre le coronavirus. Le processus a pris du temps : nous n'avons été certifiés que début juillet et on peut aujourd'hui vendre notre propre produit. 

Cette solution permet de tout désinfecter ?

La solution permet de désinfecter les mains, les surfaces et les tissus, dont les masques en tissus qui sont obligatoires aujourd'hui. Le tout, dans un seul produit. Le but, c'est que tout le monde (professionnels et particuliers) puisse avoir accès à ce produit qui est sain, sans danger pour la santé, qui ne va irriter ni les yeux ni les voies respiratoires. Le produit est aussi sans alcool. Il n'est pas dangereux pour la planète, c'est un produit éco-responsable.

Qui sont vos clients isérois ?

On travaille avec les paramédicaux, c'est à dire les podologues, les kinésithérapeutes et ostéopathes, mais aussi les cafés, hôtels et restaurants, ainsi que les instituts de beauté et les coiffeurs. J'ai aussi contacté des pompes funèbres, on n'y pense pas forcément mais ils sont demandeurs car eux aussi doivent se plier à un protocole sanitaire drastique. Ils sont très contrôlés. En résumé, on s'adresse à tous les métiers qui doivent respecter des protocoles sanitaires stricts.

Vous avez lancé votre produit en juillet, une fois certifié. Vos premiers résultats sont encourageants ?

Oui, rien que sur l'Isère, on a une vingtaine de clients et on a des magasins avec qui on va travailler pour distribuer plus largement notre produit. On vient aussi de créer un site de e-commerce pour que le plus grand nombre puisse y accéder, que ce soit en France, en Belgique ou en Suisse. Mais notre objectif pourrait être pourquoi pas d'atteindre de grands industriels qui pourraient avoir des besoins avec la rentrée. 

__________________________________________

France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour, à 7H15, votre radio s’intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc...) Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de la pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l'avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess