Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : "situation catastrophique" pour le prestataire technique Geste scénique à La Crèche

-
Par , France Bleu Poitou
La Crèche, France

L'annulation des évènements, festivals, concerts... impacte très fortement le prestataire Geste Scénique installé à La Crèche, dans les Deux-Sèvres.

Christian Desaivres le gérant de Geste Scénique parle d'une "situation catastrophique"
Christian Desaivres le gérant de Geste Scénique parle d'une "situation catastrophique" © Radio France - Noémie Guillotin

Ils ont l'habitude de travailler dans l'ombre mais ne veulent pas être les oubliés de la crise du coronavirus. A La Crèche, près de Niort dans les Deux-Sèvres, Geste Scénique est prestataire technique pour des événements d'entreprises mais aussi des festivals, des concerts. Mais avec l'épidémie et les annulations de manifestations, il n'y a plus grand chose à sonoriser ou à éclairer.

Il nous reste quelques petits festivals mais c'est tout

En cette fin juillet 2020, l'entrepôt de matériel est rempli alors que d'habitude il est quasiment vide. "La situation est catastrophique. On a plus rien qui se passe. Il nous reste quelques petits festivals mais c'est tout. Là on devrait être en train de démonter Les Violons sur le sable à Royan. On devrait être en tournée avec les Heures vagabondes de la Vienne", raconte Christian Desaivres, gérant de Geste scénique. 

L'entreprise compte huit salariés à La Crèche et travaille normalement avec de nombreux intermittents. Depuis un an et demi elle a ouvert une agence à La Rochelle avec deux salariés.

Et en septembre ? "Rien n'est confirmé", déplore le patron. Petite lueur d'espoir avec l'annonce de la réouverture des foires et des salons professionnels à partir du 1er septembre. Mais combien se tiendront effectivement ? Et pour les concerts c'est toujours le flou. "Pour l'instant les productions ne veulent pas se déplacer. Il faut qu'elles aient au moins 70% de remplissage pour être rentables et actuellement on peut difficilement aller au-delà de 50%", détaille Christian Desaivres.

2021 n'est pas beaucoup plus prometteur

"Pour 2021, les clients annoncent déjà des reports. On estime aujourd'hui une perte de chiffre d'affaires de l'ordre de 50% ce qui est énorme", s'inquiète le chef d'entreprise. Ce qui reporte la reprise plutôt à 2022.

Le prestataire technique survit pour l'instant en étant "sous perfusion". Avec notamment un PGE, un prêt garanti par l'Etat. "Mais c'est une trésorerie qui est très très vite consommée quand on n'a pas d'activité". Alors Christian Desaivres voudrait surtout pouvoir retravailler mais en attendant, il demande de nouveaux engagements de l'Etat. "Il faut que les mesures de chômage partiel à un bon niveau soient maintenues, que le remboursements des prêts garantis par l'Etat soient sur plus longtemps, qu'on ait des exonérations de charges et non pas des reports sinon on va avoir très vite des défaillances d'entreprises", prévient-il.

Geste scénique tente aussi de s'adapter en proposant par exemple de la captation de réunions de collectivités retransmises sur internet. Mais "c'est un petit, tout petit remède", précise le patron deux-sévrien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess