Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" - sous les Halles de Limoges la présidente des commerçants voit revenir les clients

-
Par , France Bleu Limousin

Après avoir ouvert un drive et multiplié les livraisons, tous les commerçants des halles centrales de Limoges ont rouvert leurs étals mardi à l'exception des restaurants. Une reprise progressive avec toutes les mesures de sécurité nécessaires raconte la présidente des commerçants des halles.

Sylvie Coudray-Beyrand, la présidente des commerçants des halles centrales de Limoges se dit optimiste
Sylvie Coudray-Beyrand, la présidente des commerçants des halles centrales de Limoges se dit optimiste - © Poissonnerie Beyrand

"Il a fallu éloigner les clients notamment en mettant en place des barrières devant certains étals" explique Sylvie Coudray Beyrand, qui tient une poissonnerie bien connue sur Limoges et qui est aussi la présidente des commerçants des halles centrales de Limoges. Toutes les précautions sont prises et "dans l'alimentation nous avons l'habitude de nous laver les mains, et ça rassure" ajoute Sylvie Coudray-Beyrand. Selon elle les clients sont revenus timidement ce mardi mais la fréquentation s'est accentuée les jours suivants. Fini le drive et les livraisons mises en place au début du confinement par les commerçants des halles mais "ça nous a donné une bouffée d'oxygène même si ça reste compliqué" explique t-elle encore.

J'ai de la peine pour mes collègues restaurateurs - la présidente des commerçants des Halles

Sylvie Coudray-Beyrand reste optimiste. "C'est dans ma nature" et elle précise avoir vu arriver de nouveaux clients durant le confinement : "Des gens qui ne sont pas forcément à Limoges depuis longtemps et qui ne nous connaissez pas" mais elle ne cache pas non plus ses inquiétudes pour ses collègues restaurateurs qui souffrent et qui restent sans activité alors que tous les autres commerçants des halles ont rouvert leurs étals. 

Les commerçants des halles veulent ouvrir le dimanche

Reste un autre gros souci pour la présidente de l'association des commerçants c'est que l'amplitude horaire reste réduite. "Les clients voudraient que nous restions ouverts jusqu'à 15 heures et avec les autres commerçants nous voudrions pouvoir de nouveau ouvrir le dimanche" mais la décision appartient à la ville de Limoges.

Sylvie Coudray-Beyrand reconnait aussi que si les clients n'ont pas abandonné les commerçants des halles bien que l'activité ait été fortement réduite c'est parce que le bâtiment est entièrement rénové. Un véritable atout qui donne confiance aux consommateurs. "Prendre des mesures de sécurité sanitaire dans les anciens locaux aurait été impossible" affirme la présidente de l'association des commerçants qui espère retrouver très vite une forte affluence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess