Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : Tarmac Aerosave stocke près de 250 avions cloués au sol à cause du Covid-19

-
Par , France Bleu Occitanie

Chaque jour, France Bleu Occitanie s'intéresse à la reprise économique dans la région après la crise du Covid-19. Ce mardi, place à Tarmac Aerosave, société basée à Tarbes mais aussi à Francazal, près de Toulouse, qui stocke les avions cloués au sol.

Des avions stockés par Tarmac Aerosave, ici à Francazal près de Toulouse
Des avions stockés par Tarmac Aerosave, ici à Francazal près de Toulouse © Radio France - Clémence Fulleda

L'entreprise Tarmac Aerosave, fondée en 2007 par Airbus, Safran et Suez pour initialement recycler écologiquement les vieux avions à Tarbes, a du aussi augmenter ses capacités de stockage d'avions pendant la crise lié au Covid-19, alors qu'au plus fort de la crise 90% du trafic aérien était interrompu et que les frontières n'ont pas entièrement rouvert. Alain Leboucher, directeur commercial de cette entreprise était l'invité de la "relance éco" sur France Bleu Occitanie ce mardi 30 juin.

Cette société leader en Europe présente à Teruel en Espagne, a aussi ouvert, en 2017,  un autre site au sud de Toulouse, à l'aéroport de Francazal et vient tout juste de s'installer dans un quatrième site, à l'aéroport de Vatry, près de Paris. "Aujourd'hui nous sommes à 200 avions stockés et la capacité de Vatry sera de 40 places supplémentaires", explique Alain Leboucher. Sur le site de Francazal, près de Toulouse, 25 appareils (des A320, des Boeing 737 et des ATR) sont "garés" et le "parking" est plein.

"Notre métier c'est de maintenir les avions en situation opérationnelle, de surveiller les moteurs, les trains, de faire des maintenances. Ca demande des compétences très spécifiques", explique Alain Leboucher.

"Les compagnies ont du mal à gérer pour l'instant la situation, qui est changeante", ajoute-t-il. On pourrait avoir un pic de demande en juillet et à la fin de l'été et nous nous y préparons".

Réécoutez la relance économique, tous les matins à 7h15 sur France Bleu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu