Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : un bilan contrasté pour les soldes d'été dans le Nord Franche-Comté

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Si les commerçants du centre-ville de Montbéliard se disent plutôt satisfaits des soldes d'été qui se terminent ce mardi, ceux du Territoire de Belfort sont beaucoup plus partagés. Tour d'horizon.

Bilan des soldés d'été mitigé dans le Nord Franche-Comté
Bilan des soldés d'été mitigé dans le Nord Franche-Comté © Radio France - Jonathan Landais

Dernier jour pour profiter des rabais, après ce sera trop tard. Les soldes d'été se terminent ce mardi 11 août, après quatre semaines de promotion dans un contexte de crise sanitaire, avec port du masque et distanciation sociale obligatoires. Cette année, les soldes ont été raccourcis de deux semaines. Quel bilan dans le Nord Franche-Comté ?

Ce n'est pas dramatique, mais ce n'est pas bon

"Le bilan n'est pas bon du tout, les gens ne se sont pas précipités" estime Jean-Louis Salort, président de Territoire de Commerces, une fédération qui regroupe environ 1.500 commerçants dans tout le Territoire de Belfort. Il représente environ 14 associations de commerçants sur tout le département. 

"Je pense qu'on n'aurait pas dû changer la date de ces soldes, ou alors carrément les annuler, car elles ne correspondent plus à une saison, ce n'est pas les deux semaines qui manquent... la clientèle n'est pas là, et puis on rentrés en période de vacances donc les gens sont tous partis". "Les clients sont aussi désemparés, la crise du Covid-19 les a vraiment touchés, les gens ont du mal, avec les masques, la distanciation..."

Les ventes sur internet font du mal également au commerce de proximité. "Maintenant les clients ont pris l'habitude de commander en ligne, c'est une grande préoccupation, le commerce est en pleine mutation... à la fin du mois d'août, on va avoir la braderie de Belfort, on va voir si ça va se relancer, mais je pense que ça ne va pas être facile", conclut Jean-Louis Salort.

Bilan positif à Montbéliard

"La période de soldes s'est bien passée pour le mois de juillet, mieux que l'année dernière, on a de meilleurs résultats", déclare de son côté Paul-Henry Vigneron le co-président de l'association "Signé Montbé", qui regroupe les commerçants du centre-ville de Montbéliard.

Cela ne va pas compenser les deux mois qui ont été perdus pendant le confinement

"Je ne sais pas comment on peut l'expliquer... peut-être les clients fidèles qui n'avaient pas pu dépenser pendant le confinement se sont déplacés, on a eu aussi moins de départs en vacances, des clients qui partent moins longtemps et moins loin... donc on est plutôt satisfaits au global, maintenant il faut être clair : ça ne va pas compenser les deux mois qui ont été perdus pendant le confinement".

En mai dernier, un plan de relance à 100.000 euros avait été mobilisé par la ville de Montbéliard. "A la suite du déconfinement, on avait eu des réunions avec la mairie, on a eu une enveloppe qui a été débloquée pour la mise en place d'une nouvelle carte de fidélité, pour les journées shopping gagnant chaque premier vendredi du mois... donc tout ça a aidé", assure Paul Henry Vigneron.

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Belfort Montbéliard.

France Bleu Belfort Montbéliard est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess