Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La "relance éco" : un Bordelais lance sa société de désinfection des locaux à l'ozone

-
Par , France Bleu Gironde

La crise sanitaire que nous venons de vivre a donné à certains des idées de création d’entreprise. C’est le cas du Bordelais Maxime Tozeyr qui vient de lancer sa société de désinfection des locaux à l’ozone. Un procédé 100% écolo et dont nous aurons selon lui de plus en plus besoin.

La désinfection à l'ozone est un procédé 100% écolo
La désinfection à l'ozone est un procédé 100% écolo © Maxppp - maxppp

Dès le début du confinement, l'activité de formation de Maxime Tozeyr, s'est totalement arrêtée. Une période qu'il a voulu mettre à profit pour trouver une idée viable économiquement, liée à ce nouveau contexte sanitaire, et écologique. 

C'est comme ça qu'au gré de ses recherches sur le net, il a découvert ce procédé de désinfection des surfaces à l'ozone. Un procédé déjà utilisé dans les hôpitaux notamment, et qu'il a choisi de mettre au service des particuliers et des entreprises.

Un procédé 100% écolo

Ce procédé de désinfection à l'ozone ne demande aucun produit chimique, "contrairement aux autres procédés utilisés notamment par les sociétés de nettoyage qui utilisent des litres de produits chimiques" précise Maxime. Le Bordelais a commandé sa machine - un générateur d'ozone - a un fabricant espagnol, et s'est lui même formé à son utilisation. 

Dès la réception de celle-ci, dans une ou deux semaines si tout va bien, il interviendra dans les entreprises dans lesquelles il a déjà des contacts. " Je propose mes services notamment _aux agences immobilières_, qui ont besoin de désinfecter des appartements ou des maisons entre deux locataires". Une activité qu'il conçoit pour l'instant comme un complément à son activité actuelle de formateur qui a repris, "sauf si cela cartonne et que la demande explose très vite !

Pour tout renseignement : tozair.fr

Retrouvez la relance éco tous les matins à 7h15 sur France Bleu Gironde

Choix de la station

À venir dansDanssecondess