Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : un chassé-croisé presque normal sur les autoroutes d'Area

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère

Alors qu'il y aura du monde sur les routes en ce week-end de chassé-croisé, dans "La relance éco" ce vendredi on s’intéresse à Area. Le réseau autoroutier s'étend sur l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie.

Borne routière au bord de l'A43, AREA (Société des Autoroutes Rhône-Alpes). Illustration.
Borne routière au bord de l'A43, AREA (Société des Autoroutes Rhône-Alpes). Illustration. © Radio France - Aurélien Acctar

En ce week-end de chassé-croisé, on fait le point sur le trafic sur les autoroutes d'Area. Le réseau autoroutier s'étend sur l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. En raison du confinement le trafic a chuté, alors a-t-il retrouvé son niveau normal  ? Réponse de Jean-Emmanuel Garel, le directeur adjoint du réseau Aréa. 

Le trafic a fortement chuté pendant le confinement, quel est le niveau de cette baisse ?

On a commencé avec un premier trimestre fortement en baisse, -30% de trafic sur l’ensemble du réseau AREA en raison du confinement qui a débuté en mars. Et puis la chute s’est accentuée sur le mois d’avril et début du mois de mai. Sur le deuxième trimestre 2020 nous sommes à -51% de trafic sur l’ensemble du réseau.

Si on prend l’exemple de l’A43 (Lyon-Chambéry-Albertville) ça représente combien de voitures en moins ? 

Sur l’A43 au niveau de l’Isle-d’Abeau en pleine période de confinement, là où on aurait dû avoir à peu près 88.000 véhicules par jour dans les deux sens cumulés, on est tombé parfois à 20.000 véhicules dans les deux sens.

On imagine que le trafic n’a pas repris du jour au lendemain, ça se refait progressivement depuis la fin du confinement.

On a vu le trafic reprendre tout doucement sur les 15 jours avant la date du 11 mai. Et progressivement à partir du 11 mai le trafic a repris de quelques pourcents semaine par semaine.

Depuis les vacances début juillet, avez-vous retrouvé un trafic normal ?

Nous n’avons pas encore atteint le trafic prévisionnel hormis quelques journées spécifiques où l’on a pu revoir le nombre de clients auquel on s’attendait sur nos autoroutes. 

Comment l’expliquez-vous ?

Peut-être que beaucoup d’étrangers qui d’habitude viennent en France pour les congés estivaux sont restés dans leur pays en raison du coronavirus. Peut-être aussi qu’un certain nombre de personnes continuent à travailler en juillet et août mais toujours en télétravail et donc ne prennent pas l’autoroute pour se rendre à leur travail, comme avant la crise sanitaire. Mais désormais on se rapproche tout de même de nos prévisions de trafic.

Nota bene : Cette baisse de trafic n'a aucune conséquence sur l'emploi au sein d'AREA. Selon la direction, la société a embauché le même nombre d'intérimaires pour cet été.

-
- © Visactu

__________________________________

France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période  de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une  entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de  sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels  enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se  projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess