Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : Un chaudronnier puydômois fabrique des bornes de gel hydroalcoolique à Ménétrol

Voilà un marché étonnant pour ce serrurier et chaudronnier puydômois, pour pallier l'impossibilité de se rendre sur des chantiers, Thierry Chervallier a créé, avec ses équipes, un distributeur de gel hydroalcoolique. Après plus de 200 commandes, le chef d'entreprise de Ménétrol n'en revient pas.

Une des 200 bornes sorties du dépôt de l'entreprise Chervalier à Ménétrol (Puy-de-Dôme
Une des 200 bornes sorties du dépôt de l'entreprise Chervalier à Ménétrol (Puy-de-Dôme © Radio France - Mickaël CHAILLOUX

La crise sanitaire l'a impacté aussi. Dans son dépôt de la rue des Frères-Gardise, à Ménétrol dans le Puy-de-Dôme, Thierry Chervallier raconte. Même s'il avait de nombreuses commandes à honorer, le chef d'entreprise et ses cinq salariés étaient dans l'impossibilité de se rendre sur des chantiers. Face à cette situation exceptionnelle, certains de ses amis lui conseillent de se reconvertir temporairement dans la conception de bornes pour la distribution de gel hydroalcoolique. "Je ne pensais pas trop que ça allait prendre tout de suite" dit-il, jusqu'au moment où il apprend "que les fournisseurs de machines automatiques n'allaient pas être livrés dans les temps". Il se lance alors dans l'aventure, avec son épouse et ses salariés. En quelques heures, un prototype de borne est créé. 

Le réseau des Toques d'Auvergne livré 

La borne, présentée à des amis, dont un restaurateur de la région clermontoise, fait mouche. Il faut dire qu'il peut contenir cinq litres de gel hydroalcoolique. La restauration est le premier client de ces bornes, grâce notamment au réseau des Toques d'Auvergne. "Je les en remercie, d'ailleurs, car c'était un secteur qui était plus en crise que le mien" explique Thierry Chervalier. Il n'empêche : lui et ses équipes vont entamer un vrai tour de France, livrant à Clermont, à Murat, dans le Cantal, mais aussi à Mimizan dans les Landes, grâce à un contact des Toques d'Auvergne. Plusieurs autres secteurs sont intéressés. 200 bornes ont déjà été livrées en trois semaines. 

Un plus pour l'entreprise Chervalier

Implantée depuis dix ans à Ménétrol, c'est une belle réussite pour l'entreprise Chervalier. "Ça nous a bien aidé car le confinement a été une perte pour notre secteur. On avait un carnet de commande plein, mais on ne pouvait pas sortir les camions et intervenir sur des chantiers", notamment industriels. Pour l'instant, Thierry Chervalier va continuer sa production de bornes, en attendant la reprise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess