Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

"La relance éco" : un escape game pour remplir une salle de concert à Lorient

Hydrophone, scène de musiques actuelles à Lorient, est à l'arrêt depuis les annonces liées à la crise sanitaire. Pour faire vivre le lieu, un escape game temporaire y est organisé. Une façon originale de visiter les locaux.

Les participants déambulent dans la salle pour résoudre les énigmes.
Les participants déambulent dans la salle pour résoudre les énigmes. © Radio France - Adeline Divoux

Depuis plusieurs mois, les salles de spectacle et de concert sont à l'arrêt, conséquence de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Pour garder un lien avec leur public, certains ont décidé de se réinventer. A Lorient, Hydrophone, une salle dédiée aux musiques actuelles, s'est temporairement transformé en escape game, un jeu d'évasion.

L'idée vient d'Adèle Maout, normalement chargée du bar et de la vie associative de l'établissement. "Quand nous avons repris notre activité au mois de mai, nous étions incertains sur la reprise de nos concerts, et notamment notre fin de saison qui n'a pas pu avoir lieu. On a donc cherché comment rendre ce lieu toujours dynamique et visible, mais sans concert", explique-t-elle. Comme elle pratique régulièrement des escape game, l'idée d'en créer un lui est venue naturellement. 

Une façon originale de visiter la salle de concert

"Panique au plateau", nom donné au jeu d'évasion, est directement lié à la salle de musiques actuelles. "Le jeu se déroule dans notre salle de concert Hydrophone. La subtilité par rapport à un escape game classique, c'est que les gens ne sont pas enfermés dans une pièce de laquelle ils doivent sortir, ils sont amenés à déambuler dans plusieurs espaces pour résoudre des énigmes", poursuit Adèle Maout. Les joueurs ont ainsi une heure, dans la peau de techniciens, pour assurer la tenue du concert prévu une heure après leur arrivée, mais rien n'est prêt.

Pour concevoir cet escape game, l'équipe de Hydrophone a dû investir et faire appels à des professionnels : la salle lorientaise Orient Escape notamment. "C'est un métier à part entière. Nous avons donc présenté notre projet à Orient Escape, qui nous a présenté une première trame avec le déroulé, le pitch et la déambulation. A partir de ces éléments, nous avons pu le mettre en place", sourit Adèle Maout.

L'escape game pourrait durer pendant les périodes creuses

"Panique au plateau", qui a démarré le 17 août, devait normalement s'arrêter à la fin du mois. Mais, fort de son succès, le jeu se poursuit au moins les deux premières semaines de septembre. "Nous allons, pour l'instant, voir tous les 15 jours si nous continuons ou pas", indique la chargée du projet. Les horaires seront différents de ceux proposé en août pour permettre aux gens qui travaillent de venir : plutôt en soirée et le samedi.

"Notre escape game peut facilement s'enlever s'il y a par exemple des concerts, et se remonter aussi facilement", ajoute Adèle Maout. D'ailleurs, si le succès se confirme, le jeu pourrait être remonté lors de périodes creuses pour la salle de musiques actuelles. "Et pourquoi pas proposer des nouvelles énigmes lors des prochaines rentrées", lance-t-elle. 

L'escape game se joue avec des équipes de 3 à 5 joueurs. Réservations possibles sur le site de Hydrophone ou au 02.97.86.18.10. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess