Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : un été "un peu sauvé" par les touristes pour les Madeleines Bijou

-
Par , France Bleu Limousin

L'été a été plutôt bon pour les Madeleines Bijou fabriquées à Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne. La fréquentation des boutiques a même augmenté en Limousin grâce au tourisme. Il y a par contre plus d'inquiétude concernant la rentrée et le niveau de commande des comités d'entreprise.

Grosse fréquentation cet été dans les boutiques des Madeleines Bijou en Limousin
Grosse fréquentation cet été dans les boutiques des Madeleines Bijou en Limousin - ©Madeleines Bijou

Après avoir souffert comme la plupart des entreprises à cause de l'épidémie de Covid-19, il y avait des craintes cet été au sein de la société Madeleines Bijou implantée à Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne. Le regain de tourisme en Limousin a finalement été salvateur. "On était très indécis. On est très surpris. L'été a été un peu sauvé. On est plutôt content" explique Anne Evène, la responsable marketing et responsable commerciale des magasins Madeleines Bijou. La fréquentation est même en hausse par rapport à l'été dernier dans les boutiques de Saint-Yrieix-la-Perche, Limoges, Brive et même Bordeaux. 

Fréquentation en hausse de 10 à 15% dans les boutiques

"Tous nos magasins ont eu une activité très bonne grâce au tourisme avec une fréquentation de 10 à 15% supérieure à l'été dernier" précise t-elle. Un été également soutenu par les ventes via internet. "C'est un peu dans le même ordre de mesure pour nos clients que nous avons livré un peu partout en France. Sachant que nous avions fait le choix d'offrir les frais de port quelque soit le nombre de boîtes commandées par nos clients, afin de maintenir au mieux notre activité durant tout l'été". Stratégie payante. Mais des craintes demeurent par rapport à la rentrée et le niveau de commande des CE. Les comités d'entreprise représentant environ 60% des ventes des Madeleines Bijou.

Les ventes par internet prennent de l'importance en cette période de Covid-19 pour les Madeleines Bijou
Les ventes par internet prennent de l'importance en cette période de Covid-19 pour les Madeleines Bijou - ©Madeleines Bijou

Pas très sereins sur le fait que les CE reprennent une activité normale

"On a du mal à savoir comment les CE vont se comporter. On a du mal à les sentir de façon très positive pour l'instant dans les relances. Sur la rentrée, on n'est pas très sereins sur le fait que les CE reprennent une activité normale. Du moins sur le mois de septembre" explique Anne Evène. 

Un contexte très incertain qui incite la marque à s'appuyer plus que jamais sur les ventes par internet. "On a fait le choix de continuer nos livraisons en colis avec des mesures sanitaires très strictes, surtout auprès des particuliers. Notamment ceux en télétravail qui peuvent commander directement à domicile. Ça nous permettra de palier à l'activité des CE pour compenser d'éventuelles pertes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess