Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : "Un frémissement qui nous donne du baume au cœur" dans les agences de voyages de Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Le confinement de la France, comme d’une bonne partie de la planète, a fait peser de nombreuses incertitudes sur les vacances. Alors les Limousins sont-ils prêts à faire leurs valises pour partir cet été ? La réponse d'Eric Decelle, de Transazur voyages qui gère deux agences à Limoges.

L'activité des agences de voyage redécolle doucement à Limoges. (photo d'illustration)
L'activité des agences de voyage redécolle doucement à Limoges. (photo d'illustration) © Maxppp - Bruno Levesque

Plus d'un mois après le déconfinement, les agences de voyages commencent enfin à voir revenir les clients en quête d'un séjour estival. Une reprise très lente constatée notamment par Eric Decelle, gérant de Transazur voyages, qui possède notamment deux agences à Limoges. C'est surtout depuis mi-juin que les affaires ont repris pour lui. 

"Les clients ont eu un petit délai de réflexion, avec une attente de l'évolution de la réouverture des pays européens." Pour les vacances d'été, c'est le Portugal qui sort grand gagnant des destinations à l'étranger d'après les réservations enregistrées dans ses agences. Pour d'autres pays les voyageurs hésitent davantage. 

Il y a plus de frilosité pour l'Italie, qui a été durement touchée par le covid 19.

En France, Eric Decelle constate que la Corse tire largement son épingle du jeu, en bénéficiant des reports de séjours qui ne peuvent pas se faire sur les destinations initialement choisies. Une partie de la clientèle affiche aussi sa volonté de favoriser les professionnels du tourisme français, même si pour l'essentiel, les réservations en France se font davantage par "pragmatisme".

Des garanties supplémentaires cet été

Compte tenu du contexte toujours incertain, selon l'évolution de l'épidémie de coronavirus, la plupart des opérateurs proposent aux clients des annulations sans frais, jusqu'à une semaine avant le départ. "Ça permet un peu de pousser les gens à réserver sans risques" commente Eric Decelle. Il précise toutefois que les agences de voyages considèrent déjà l'été comme "perdu". Elles espèrent se rattraper sur l'automne et la fin de l'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu