Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : un restaurateur rémois offre des réductions utilisables...chez les commerçants voisins

Depuis quelques semaines, le restaurant Harold à Reims (Marne) offre pour toute consommation une réduction de 10% utilisable chez les commerçants voisins du passage du Commerce. Un geste de solidarité qui profite à la fleuriste, la coiffeuse ou encore la vendeuse de bijoux.

Le restaurant Harold à Reims reverse un bon d'achat de 10% à ses clients, utilisable chez les commerces voisins
Le restaurant Harold à Reims reverse un bon d'achat de 10% à ses clients, utilisable chez les commerces voisins © Radio France - Aurélie Jacquand

C'est un petit village, en plein cœur de la ville. Le passage du Commerce à Reims (Marne) comporte un salon de coiffure, un institut de beauté, un fleuriste, une bijouterie et un restaurant. Ce dernier, Harold, fait preuve de générosité depuis sa réouverture en offrant à ses clients un bon de réduction de 10% utilisable chez les commerçants du passage. "Au départ j'ai ouvert mon salon de coiffure là, puis j'ai racheté ce restaurant. Il s'avère que Céline qui est gérante de la Jalousie d'Adam (le magasin de bijoux) est une de mes meilleurs amies d'enfance, sa tante c'était la propriétaire du Fashion (magasin de vêtements) qui est partie en retraite et donc je voulais vraiment qu'il y ait un petit coup de pouce, une cohésion et que ça permette à nos clients d'aller un peu partout", explique Cédric, le patron du Harold.

Près de 100 couverts par jour donc 100 potentiels clients

Pour bénéficier de la remise pas besoin de venir manger, "un simple café" suffit, promet le gérant. Harold accueille une centaine de clients chaque jour et donc une centaine de clients potentiels pour les commerces d'à côté. "Pour tout le monde c'est compliqué, les gens hésitent à sortir en plus on a eu trois semaines de pluie après le confinement. Maintenant il fait beau donc je pense que les gens vont vouloir se faire plaisir. Le but c'est vraiment de donner un coup de fouet, faut qu'on puisse repartir au niveau du commerce", complète Cédric.

Une solidarité qui rapporte

Que ce soit chez Florence, de l’institut de beauté ou encore Angéline, la coiffeuse : ça fonctionne ! Cela fait seulement quelques semaines que l’opération est en place donc difficile de faire des calculs précis. "Pour le moment c'est calme mais j'ai quand même quelques clients qui m'ont montré ce ticket (de réduction)", affirme Priscillia, la fleuriste. Initiative qu'elle salue d'autant plus que sa boutique n'a qu'un mois d'existence. "C'est très important, surtout après la crise qu'on vient de traverser, de voir qu'on peut se serrer les coudes malgré nos univers différents c'est top", se réjouit la commerçante.

Pour renforcer davantage cette ambiance de village familial, les commerçants du passage sont en contact avec la mairie pour décorer leur placette, comme la rue de Tambour par exemple.

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Champagne-Ardenne.

France Bleu Champagne-Ardenne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu