Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : un très bon mois de juillet pour le tourisme dans le marais poitevin

-
Par , France Bleu Poitou

Le soulagement pour beaucoup de professionnels du tourisme dans le secteur de Niort et du marais poitevin. Les vacanciers ont été au rendez-vous au mois de juillet. Août s'annonce également positif.

Les barques sont très prisées à La Garette cet été
Les barques sont très prisées à La Garette cet été © Radio France - Noémie Guillotin

A l'embarcadère de Venise Verte Evasion, à La Garette, dans le marais poitevin, Viviane Mady a du mal à savoir où donner de la tête entre les clients qui patientent devant l'entrée et le téléphone qui n'arrête pas de sonner. "Je n'ai jamais vu ça. C'est incroyable, je n'en reviens pas", souligne la responsable de l'embarcadère. "Depuis le 10 juillet c'est comme ça, c'est monté crescendo et là sur le mois d'août, on est surbookés". Pour ce mercredi, plus de guide de disponible de la journée pour une balade en barque.

Soulagement pour beaucoup de professionnels

Pour beaucoup de professionnels, ce mois de juillet est "un soulagement", précise Thierry Hospital, directeur de l'office de tourisme Niort-marais poitevin. "La fréquentation est plutôt très positive. On a eu un pont du 14 juillet exceptionnel", poursuit-il. L'activité de nombreux gîtes, restaurants, sites touristiques est en hausse. "Certains restaurateurs parlent de + 20 à 30%. Cela ne va pas résoudre toutes les situations mais cela va améliorer grandement les trésoreries", indique Thierry Hospital.

C'est plus difficile en revanche pour l’hôtellerie traditionnelle notamment en ville pour qui il manque les groupes et le tourisme d'affaires. 

L'embarcadère de Venise Verte Evasion à La Garette ne désemplit pas
L'embarcadère de Venise Verte Evasion à La Garette ne désemplit pas © Radio France - Noémie Guillotin

Il y a un peu de monde mais on respire plus

Pour le territoire de Niort-marais poitevin 15 à 20% de la clientèle est étrangère. Ce sont surtout les Britanniques qui ne sont pas là. "Mais l'impact est assez minime. Globalement la clientèle française est au rendez-vous", constate le directeur de l'office de tourisme.

Stéphanie, une Bordelaise, a plutôt l'habitude de passer ses vacances à l'étranger. Mais avec le coronavirus elle a choisi de rester en France. "Ça fait pas mal de temps que le marais poitevin ça nous tente donc c'était l'occasion"

Christophe, venu en famille de Lyon, a délaissé la côte méditerranéenne cette année. Il reconnaît "qu'il y a quand même un petit peu de monde. Mais par rapport au sud on respire plus, on n'est pas serrés les uns contre les autres".

Le mois d'août s'annonce bien

Et le mois d'août s'annonce bien. "Les niveaux de réservations affichés sont très positifs. Après il y a la météo, l'évolution nationale du virus, on reste prudent. Et pour la rentrée nous avons encore pas mal d'incertitudes", précise Thierry Hospital.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess