Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : Voyage en Français se réinvente avec Bordeaux en Français

-
Par , France Bleu Gironde

Avec la crise du coronavirus, l'agence "Voyage en français", spécialisée dans les visites guidées aux Etats-Unis, se réinvente et lance "Bordeaux en français".

Alexandre Vendé, le fondateur de "Voyage en français".
Alexandre Vendé, le fondateur de "Voyage en français". © Radio France - Justine Claux

"Bordeaux en français", ce sont des visites guidées et des activités touristiques à Bordeaux, lancées début juillet par "Voyage en français". L'agence de voyages, créée par Alexandre Vendé en 2016, met à profit la crise du coronavirus pour se réinventer.

Avant la crise sanitaire, l'agence ne proposait que des activités aux Etats-Unis. Le concept est de découvrir New-York, Miami, Chicago ou encore Las Vegas, hors des sentiers battus, avec un guide touristique français. Le tout dans une ambiance "entre potes", selon Alexandre Vendé, le dirigeant de "Voyage en français".

Découverte du street art  

Mais crise sanitaire oblige, l'entreprise doit s'adapter et elle le fait à Bordeaux. "Il a fallu réfléchir, soit on patientait et on ne faisait rien, mais moi je déteste ça, soit on essayait de créer des choses", raconte Alexandre Vendé, également fondateur du blog "Bons Plans Voyage New York". "Finalement, comme j'avais déjà dupliqué mon concept dans plusieurs villes aux Etats-Unis, je me suis dit que le dupliquer à Bordeaux, à la maison, dans ma ville, c'était assez facile"

En un peu moins d'un mois, il développe son concept à Bordeaux. "On fait des visites guidées à pied et à vélo. On découvre et on fait une initiation au street art, donc j'espère que les gens vont venir, notamment cet été en juillet, voire encore plus en août", développe l'entrepreneur. 

Pour l'instant, peu de visiteurs. "C'est vraiment compliqué... Les gens ne réservent pas, ne font pas d'activités, je pense qu'ils vont vraiment tout faire au dernier moment", regrette Alexandre Vendé. Il ne sait pas encore si "Bordeaux en français" va perdurer après la crise du coronavirus. Tout dépendra de son succès...

Tourisme au point mort 

En attendant que son concept décolle, "Voyage en français" va tenter de traverser l'orage. Mais cela risque d'être compliqué. Alexandre Vendé estime que le tourisme aux Etats-Unis ne reprendra pas avant avril prochain. "Ce qui est vraiment difficile, c'est qu'on n'a pas de cap, c'est compliqué psychologiquement... On ne sait pas si on va pouvoir reprendre dans 6 mois, dans 9 mois ou dans un an", se désole-t-il.

Les frontières du pays sont toujours fermées, il est donc impossible de poursuivre les visites. Les sept salariés de l'agence sont au chômage partiel depuis le 16 mars. La société accuse également une perte de 99% de son chiffre d'affaires. Heureusement, le dirigeant de "Voyage en français" peut compter sur une trésorerie de près de 100.000 euros, ce qui devrait lui permettre de garder son équipe au complet."J'ai aussi fait une demande de Prêt Garanti par l'Etat, je ne veux renvoyer personne", conclut Alexandre Vendé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess